Que signifie le sabbat pour le chrétien ?

Que signifie le sabbat pour le chrétien ?

Voici un extrait du Nouveau Dictionnaire Biblique qui me semble bien répondre à cette question :

LE SABBAT ET LA NOUVELLE ALLIANCE.

Dans les Évangiles et les Actes, le sabbat est souvent mentionné en rapport avec les Juifs. Dans le reste du Nouveau Testament, il est cité seulement deux fois (Col. 2 : 16 ; Héb. 4 : 4) pour indiquer sa signification spirituelle et typologique. Ces deux passages ne disent pas que nous devions l'observer, mais voir en lui une image du repos de la foi que nous avons en Christ. Sous la Nouvelle Alliance, tout notre temps appartient à Dieu. Aussi personne ne doit-il être jugé pour l'observation d'une fête, d'une nouvelle lune ou de sabbats (Col. 2 : 16). Dans les premières années de l'Église chrétienne, certains croyants faisaient encore des distinctions entre les jours, tandis que d'autres les estimaient tous égaux (Rom. 14 : 5) ; Paul ne veut pas que ces divergences nuisent à l'esprit fraternel. Cependant il était normal que l'observation légale du 7ème jour fasse place au repos constant en Christ, dont le repos hebdomadaire était une ombre (Col. 2 : 17). Ceux qui croient entrent dans ce repos (Héb. 4 : 3, 9, 10) ; car ce ne sont plus eux qui agissent, c'est le Seigneur qui agit en eux et par eux, et cela tous les jours de la semaine.

Il est souhaitable qu'afin d'avoir les loisirs voulus pour fréquenter le culte (Héb. 10 : 25) et en vue d'un bon équilibre physique, les chrétiens chôment le dimanche, jour du Seigneur. Cependant ce n'est pas ce chômage qui leur permet d'observer chrétiennement le 4ème commandement. La vraie obéissance à cet ordre de Dieu consiste à vivre tous les jours dans le repos spirituel de la foi décrit dans Héb. 3 et 4.

(Nouveau Dictionnaire Biblique, page 660)

Aujourd'hui, certains chrétiens "font encore des distinctions entre les jours", et considèrent l'observance du sabbat comme une obligation. Faisons comme Paul le recommandait : Que ces divergences ne nuisent pas à l'esprit fraternel. (Rom. 14 : 5-12).

34 commentaires
  • Daniel Bruno Il y a 5 mois

    Si quelqu'un détourne l'oreille pour ne pas écouter la loi, Sa prière même est une abomination. Prov. 28.9 Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux. Matthieu 5.19. Il y a donc un repos de sabbat réservé au peuple de Dieu. Héb. 4.9
  • Petrus Il y a 8 mois, 2 semaines

    En marge de ce message, voici quelque chose de tout à fait étonnant. Le premier "jour de la semaine" est cité à plusieurs reprises dans le NT : par exemple Marc 16.2, Matthieu 28.1, Actes 20.7, etc. En tapant Hébreu-Grec, on voit que le premier "jour de la semaine" est toujours traduit par sabbaton référence STRONG 4521 : sabbaton = "le septième jour de la semaine qui était une fête sacrée". Cette "erreur" de traduction se retrouve quasiment dans toutes versions et dans toutes les langues. Le sabbat du septième jour de la semaine selon la Parole est supplanté par le premier jour de la semaine, le dimanche ! Qui s'est permis de falsifier ainsi la Parole de Dieu?
  • GracielLooney Il y a 1 année, 11 mois

    bonjour frere et soeur , j'ai une question ! est ce que le jour du sabbat veut dire que l'on doit aller obligatoirement aller à l'église ou nous pouvons tout simplement l'observer pour lui meme a la maison ? en fesant par exemple le jeune de priere, lecture biblique etc ! merci beaucoup de m'aider, soyer tous béni au nom de jesus christ
    • Joe-972 Il y a 1 année, 9 mois

      Bonjour. Au départ le Sabbat est une institution divine. Le Consolateur qui nous conduit dans toute la Vérité devrait être celui qui nous fait entrer dans le Sabbat et nous indiquerait comment le y accéder, le préparer (en amont), le vivre, et tout ce qui concerne cette institution ! La récupération religieuse en a fait un jour strict de réunions, d'actions religieuses en tous genres. Mais qu'en dit le Saint-Esprit ? Passer du temps avec sa famille, prier, jeûner ou pas, c'est possible, sortir dans des lieux naturels aussi !. Le contenu de ce moment sera sous la gouverne de l'Esprit. Le vrai problème est de savoir si on y entre systématiquement ou si l'accès est conditionné par les 6 jours précédents ! En effet, une des lois du Sabbat veut que les 6 premiers jours aient été consacrés à la gloire de Dieu soit en confessions, délivrance, prières, bref, toutes formes d'avancées dans la sanctification. Alors fort de cela, l'Esprit nous invite au repos...."De DIEU' ! Si je travaille 6 jours avec un apprenti et me repose le 7ème, alors mon apprenti sera aussi bénéficiaire de ce repos ! Dans la sanctification, nous devrions être des "apprentis" du Saint-Esprit pour l'oeuvre de notre propre sanctification ! Nous....devrions !!! Ce qui est dommage, c'est que le Sabbat est devenu un systématisme hebdomadaire quoiqu'il se soit passé dans la semaine. Un rituel religieux, un férié de plus ! Un fourre-tout voire un prétexte de se sentir "chrétien accompli' !! Je ne crois pas que le Sabbat soit compris et vécu comme il se doit. Si les fondements du Sabbat sont méconnus, comment son vécu peut-il être authentique et réalisé ?
  • Afficher tous les 34 commentaires