Quelles questions devez-vous vous poser quand vous développez une vision ?

Quelles questions devez-vous vous poser quand vous développez une vision ?

Nombreux sont ceux qui ont des songes et une grande vision. Mais vous ne verrez jamais votre vision devenir une réalité à moins que vous ne puissiez la communiquer à d’autres. Vous devez apprendre à la partager. De nombreuses personnes ont de bonnes idées et de grands plans mais à moins que vous n’appreniez à les communiquer aux autres, vous ne serez jamais très efficace dans sa réalisation.

 

Une des questions qui m’est le plus souvent posée est : « Comment est-ce que j’obtiens la vision de Dieu pour notre église ? » Franchement, un grand nombre des visions de pasteurs dont j’ai entendu parler ont plus à faire avec des besoins liés à l’ego qu’avec la volonté de Dieu.

Je vous recommande de répondre à ces questions :

1. Qu’est-ce que Dieu a appelé l’Eglise à être ? Quel est votre but ? Pourquoi Dieu créa-t-Il Son Eglise en premier lieu ?

C’est ici l’aboutissement de l’identité et du but. Pourquoi existons-nous ? A Saddleback, la réponse est : nous sommes ici pour accomplir les cinq buts éternels de l’église. Ces cinq buts sont commandés dans la Grande Commission. Jésus les a illustrés dans Sa prière pour les disciples lorsqu’Il récapitula Son ministère sur terre. ( Jean 17). Paul expliqua ces cinq buts dans Ephésiens 4 et l’église de Jérusalem forma le modèle de ces cinq buts dans Actes 2. L’église a été créée pour adorer, être en communion, évangéliser, enseigner et éduquer. Le monde est constamment en changement mais les buts éternels de Dieu ne changent jamais. Ils sont le fondement d’une vision donnée par Dieu.

2. Que fait Dieu dans le monde ?

Où agit-Il ? Où est la vague de l’Esprit ? Qu’est-ce que Dieu semble bénir à l’instant même ? Découvrez dans quel sens soufflent les divins vents souverains de bénédiction et naviguez dans cette direction. Au lieu de prier en disant : « Dieu, bénis ce que je fais », dites « Dieu, aide-moi à faire ce que tu bénis ! »

3. Où en est l’église en cet instant ?

Evaluez votre église et sa force relative au regard de ces cinq buts.

4. Quel besoin doit être réalisé en premier ?

La réponse à cette question variera selon vos circonstances particulières et selon le domaine du ministère. Considérez l’arrière plan de l’église ainsi que les responsables déjà en place. Savoir diriger, c’est savoir où vous allez et être capable de persuader les autres de vous y accompagner.
Bien entendu, si vous ne savez pas où vous allez, personne ne va nous suivre. Ne faites que des petits pas à la fois.

5. Pourquoi allez-vous faire cela ? Quelle est votre motivation ?

Ceci est extrêmement important.

Le « pourquoi » détermine toujours le « comment » et le « pour combien de temps ». Conduire une église est difficile et si votre motivation n’est pas aussi claire que le cristal, vous abandonnerez quand surgiront les difficultés. A Saddleback, nous passons beaucoup de temps dans notre salle de réunion ( salle 101), expliquant clairement pourquoi nous faisons toutes les choses que nous réalisons à l’église. Cela implique plus de membres de comités.

6. Qu’est-ce que cela fait d’aller dans ce sens ?

Expliquez le coût et la récompense. Montrez clairement les bénéfices éternels, personnels, et émotionnels. Les gens veulent s’investir dans des projets qui leur lancent des défis, qui ont un sens et qui sont plaisants. Les gens recherchent quelque chose de significatif. Quand vous leur montrez comment ils peuvent faire une différence par leur vie, vous n’aurez aucun problème à attirer des gens qui voudront s’impliquer.

7. Que peuvent-ils faire ?

Dans une symphonie, tout le monde joue sa partition. Il peut y avoir des notes différentes mais quand elles sont associées, le résultat est mélodieux. Les responsables efficaces apprennent comment aider les gens à découvrir combien leur contribution individuelle s’intègre dans l’ensemble.
Permettez leur de s’affirmer, croyez en eux, faites preuve de foi et faites leur confiance.

8. Comment allons nous le faire précisément ?

Ce sont des étapes précises que nous allons franchir ensemble. Une des plus importantes valeurs à communiquer est l’importance de la coopération. Dans le corps de Christ, nous sommes bien plus efficaces lorsque nous travaillons ensemble qu’aucun d’entre nous travaillant individuellement.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire