Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Le coronavirus et Christ

Durée : 13 jours
Commencer la série
Chaque jour, vous recevrez par e-mail un texte.
Sommaire
Le coronavirus et Christ

Proposé par Publications Chrétiennes, ce parcours est tiré du live : "Le coronavirus et Christ" de John Piper, dont voici l'introduction :

J'écris ce petit live au cours des derniers jours de mars 2020, alors que survient la pandémie mondiale connue sous le nom de coronavirus, ou plus précisément, « maladie à coronavirus 2019 » (forme abrégée : COVID-19). Ce virus affecte les poumons et, dans le pire des cas, tue par suffocation. 

Le premier décès dû à ce virus a été signalé en Chine le 11 janvier 2020. Au moment où j’écris ces lignes, il y a des centaines de milliers de personnes touchées par l’infection dans le monde et des dizaines de milliers de décès. Il n’existe pas de remède connu – du moins, pas encore. 

Lorsque vous lirez ce livre, vous connaîtrez bien mieux que moi l’évolution qu’aura suivie cette pandémie. Je n’ai donc pas besoin de détailler les mesures prises pour ralentir la propagation du virus ni le bilan économique qui en découle. Les relations sociales, les voyages, les conférences, les rassemblements à l’église, les sorties au théâtre et au restaurant, les événements sportifs et les entreprises sont au point mort. 

Cette situation n’est pas sans précédent, que ce soit sur le plan mondial ou américain. Lors de l’épidémie mondiale de grippe de 1918 (pour reprendre les estimations du Centers for Disease Control), on a compté cinquante millions de décès dans le monde. Plus de cinq cent mille de ces cas se trouvaient aux États-Unis. Les gens ressentaient les symptômes le matin et étaient morts à la tombée de la nuit. Les corps étaient ramassés sur les porches d’entrée et transportés dans des tombes creusées à l’aide d’une pelle à vapeur. Un homme a été abattu pour ne pas avoir porté de masque. Les écoles étaient fermées. Les ministres du culte parlaient d’Harmaguédon. 

Bien entendu, aucun précédent ne prouve quoi que ce soit. Le passé est un avertissement, et non une fatalité. Néanmoins, nous vivons présentement une période où la fragilité du monde se fait sentir. Les fondations de notre monde, qui semblaient auparavant si solides, tremblent. En ces temps troublés, la question que nous devrions nous poser est la suivante :

Nous appuyons-nous vraiment sur Christ, le Rocher qui ne peut être ébranlé à aucun moment ?



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

4 commentaires
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...