La souffrance des ruptures

Sommaire
La souffrance des ruptures

Cher(e) Mon ami(e),

"Peut-être a-t-il été séparé de toi pour un temps, afin que tu le retrouves pour l’éternité" (Philémon 1.15).

Notre vie est marquée par diverses ruptures, plus ou moins dramatiques, mais toutes douloureuses. Ces ruptures génèrent toute une palette de douleurs qui marquent notre personnalité. Ces ruptures peuvent être liées à des personnes aimées, ou bien à des objets auxquels nous sommes attachés. Ces séparations, même si elles n’ont pas toujours un caractère définitif, sont une source de souffrance.

Enlevez à un enfant son ‘doudou’ et vous provoquez un trouble émotionnel dans son être. Plus tard, lorsqu’il est séparé de sa mère pour aller à l’école, il pleure, solitaire, dans la cour de récréation. L’acceptation de ces ruptures est, pour lui, l’occasion de grandir. Vouloir lui éviter ces souffrances ce serait le condamner à ne pas grandir. Ces ruptures et séparations, malgré la douleur qu'elles entraînent, permettent à la personnalité de se structurer.

Plus tard encore, certains seront confrontés à la séparation d’un être cher suite à un deuil brutal. La perte d’un enfant, d’un parent ou d’un conjoint, suite à un deuil, que ce soit pour cause de maladie ou d’accident, provoque des blessures profondes, et parfois inguérissables.

Enfin, dans notre société française, où un mariage sur deux finit par un divorce, il y a environ trois millions d’enfants séparés d’un des parents. Certains enfants en gardent des blessures dont ils ne sont pas toujours conscients. Que dire des hommes et femmes divorcés qui pleurent en silence à cause de la souffrance générée par leur solitude. Alors que les réseaux sociaux se multiplient sur internet, alors que nous avons accès, en trois petits clics sur un ordinateur, à tous les contacts possibles à travers le monde, jamais il n’y a eu autant de ruptures, de divorces, de séparations et de brisements qui provoquent une multitude de souffrances.

Si nous reprenons l’exemple de Job, que de ruptures, de pertes, de séparations ! Or, toutes ces ruptures n’ont contribué qu’à le faire grandir dans sa connaissance de Dieu. Lorsque nous considérons l'histoire d'Abraham qui a quitté son pays, sa patrie et la maison de son père, nous voyons que toutes ces ruptures, aussi douloureuses qu’elles aient été, ont contribué à l’accomplissement du dessein de Dieu pour le salut de l’humanité.

Quelle que soit la séparation que vous vivez, et quelles qu’en soient les souffrances provoquées, même si cette douleur ne peut être évitée, acceptez que Jésus, celui qui a connu la plus grande des séparations, vous accompagne sur ce douloureux chemin.

Ma prière en ce jour :
Seigneur, toi qui as connu l’abandon de tes disciples, toi qui as connu la douloureuse séparation d’avec ton Père au moment où tu donnais ta vie pour me sauver, que ta grâce vienne me secourir au sein de ce chemin de ruptures qui blessent mon âme. Amen !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire