Que demander dans nos prières ?

Sommaire
Que demander dans nos prières ?

Bonjour Mon ami(e),

Votre formation se termine aujourd'hui, félicitations d'être allé jusqu'au bout !

N'hésitez pas à m'envoyer un petit mot en répondant à ce mail si vous souhaitez partager avec moi la manière dont vous avez vécu cette formation et ce que le Seigneur a fait dans votre vie. Je vous enverrai demain le lien de téléchargement du PDF de toute la formation, incluant le texte bonus 31 et une surprise ! Ne manquez pas cet email.   

"Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions" (Jacques 4.3).

Je suppose qu’il vous est arrivé de dire à vos jeunes enfants, qui demandaient quelque chose : "Je n’entends pas", non parce que vous étiez sourds, mais parce qu’ils demandaient mal. Il manquait les mots magiques : "S’il te plaît" ou "merci".

Dans ce verset, Jacques nous dit qu’il peut nous arriver également de demander mal. Non seulement parce que nous n’emploierions pas des formules de politesse, mais parce que nous ne demanderions pas avec de bonnes motivations. 

Un chrétien, désireux de voir les païens des pays lointains être sauvés, commença à prier pour leur salut en ces termes : "Seigneur, sauve les païens".

Au bout d’un certain temps, il s’est aperçu qu’il demandait à Dieu de faire, sans que les croyants s’impliquent. Alors il modifia le contenu de sa requête, et pria en disant : "Seigneur envoie des missionnaires, afin qu’ils évangélisent les païens, et que ceux-ci se convertissent"

Par la suite, il continua de prier, mais en se sentant lui-même responsable. Il commença à dire : "Seigneur, si tu n’as personne qui soit prêt à aller, alors me voici disponible pour aller".

En persévérant dans la prière, il changea encore sa requête en disant : "Seigneur, tu sais que je désire sincèrement que les païens soient sauvés, si je ne suis pas celui que tu veux pour les évangéliser, s’il te plaît, choisis-en un autre".

Finalement il pria en disant : "Seigneur, envoie qui tu voudras envoyer, et si quelqu’un est appelé mais n’a pas les ressources financières pour partir, je veux prendre part à son soutien, sans que mon nom figure sur la liste des donateurs, la seule chose que je désire, c’est que les païens te connaissent".

Nous observons comment la forme et l’esprit de la prière ont évolué chez cet homme. Que s’est-il passé ? Il s’est rendu compte, qu’il demandait mal. D’abord il demandait à Dieu de faire, alors que Dieu nous a dit : "Allez". Ensuite il s’est aperçu qu’il demandait que d’autres fassent, mais pas lui. Quand il l’a remarqué, il s’est impliqué lui-même, mais avec un léger sentiment d’être l’homme de la situation. Enfin il s’oublie totalement, tout en s’impliquant, et la modestie, l’amour, le don de soi, sont les motivations qui sous-tendent sa prière. 

Ma prière en ce jour :
Apprends-moi Seigneur à prier selon ta volonté, avec des sentiments et des motivations qui t’honorent. Amen !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire