Des enseignements texte et audio pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

La première fois que j’ai imposé mes mains sur un malade

Sommaire
La première fois que j’ai imposé mes mains sur un malade

Salut Mon ami(e) !

Je t’ai donné hier une des façons que nous pouvons utiliser pour prier pour un malade. Et je suis vraiment dans l’expectative de recevoir bientôt tes témoignages ! N’hésitez pas tout au long de cette formation à me les partager !

Les premières fois que j’ai prié pour des malades dans les rues, j’ai été surpris de constater des guérisons instantanées. J’ai pris Dieu au mot, et Dieu a guéri. Je me suis approché une fois de quelques jeunes et j’ai demandé si quelqu’un avait besoin de guérison. En insistant une seconde fois, l’un d’eux avoua qu’il avait une maladie de naissance, apparemment incurable. J’ai prié pour lui, et rien de visible ne s’est passé. Cependant il constata rapidement qu’il était totalement guéri, et des mois plus tard la guérison était toujours là, à la surprise de toute sa famille. Jésus est si bon. Il est si merveilleux. Je l’aime...

J’ai prié pour mon père qui devait se faire opérer du bras. J’étais un peu gêné de prier pour lui, mais je l’ai fait, et il a senti quelque chose dans son bras. Il a été guéri. Les gens ressentent parfois une chaleur, parfois une sorte de pression, parfois une impression d’électricité, parfois autre chose, et parfois... rien du tout. Un jeune homme dans une terrible condition physique a été guéri sans rien sentir (il avait une double hernie discale avec de l’arthrose entre les disques). Cependant, lorsque les gens ressentent quelque chose, c’est très encourageant.

Pendant ce temps, n’oublie pas de parler de Jésus, avant, pendant et/ou après. C’est Jésus qui guérit. Pendant ce temps, sois ouvert au Saint-Esprit. Il te dirigera parfois de façon particulière. Jésus avait toutes sortes de façons de guérir quelqu’un.

Tu t’es inscrit à cette formation, mais elle ne te servira de rien (tu peux la jeter dans la corbeille de ta boîte mail) si tu n’appliques pas ce que je t’enseigne. La Parole devient vivante et manifeste lorsqu’on la met en pratique. Vas-y, prend la ferme résolution de prier pour un malade cette semaine ! Engage-toi dès maintenant dans la prière !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com

Vous aimeriez acheter le livre de Jérémy Sourdril "365 jours au coeur du monde" ? C'est possible en cliquant sur ce lien

1 commentaire
  • Sandrine Elise Il y a 4 mois

    Bonjour Pasteur Jeremy. Je vous suis depuis des mois déjà à Emcitv et c'est le St Esprit qui m'a conduit, une nuit, alors que j'avais déjà cet appel à l'évangélisation, à cette formation. Je la suit à mon rythme. Voici mon témoignage, samedi dernier, alors que mon mari et moi de bonne heure nous apprêtions à prendre part à une campagne d'évangélisation, j'ai reçu un appel d'une de ses tantes qui m'annoncait que sa grand mère est à l'hôpital, convulsion. Je précise que j'ai eu un autre combat dans la semaine avec la sante de ma propre fille et qui menaçait ma présence à cette sortie d'évangélisation commencée le lundi. Alors comme j'ai déjà compris que le malin me mets toujours des obstacles lorsque je veux "aller" ou rester dans la présence du Seigneur, j'ai vite compris que c'était une ruse. Alors j'ai dit à mon mari qu'il faut qu'on aille prier pour sa grand mère. Nous sommes arrivés à l'hôpital et voilà la tante qui m'a appelé nous a dit qu'on refuse que les membres de la famille entre dans la salle car il y a d'autres malades et on y met ceux qui sont dans des états critiques et c'est très délicat. Alors j'ai demandé si même dans le couloir nous ne pourrions pas nous tenir ? Le St Esprit m'a mis à cœur de prendre mon téléphone et de lire cet enseignement et je sentais qu'il s'adressait à moi. Je me suis sentie envahit. Alors j'ai aperçue une des sœurs de mon mari, infirmière dans cet hôpital et je me suis juste levée lui demandant comment faire pour entrer dans la salle. Elle m'a conduit et demandé de voir avec sa supérieure. Cette dernière m'explique que c'est compliquée et je lui ai dit: " nous voulons juste prier". Et elle nous a laissé entrer. Il y avait des malades qui toussaient, dans des états difficiles et nous avons vu la grand mère couchée, inconsciente. Nous sommes entrés sans peur et avons commencé à prier à voix basse. J'ai parlé aux appareils. A cet instant le personnel est venu pour la transporter dans la salle voisine où elle était seule. Nous avons suivi le brancard et nous sommes retrouves juste à 3. Nous avons continué de prier à voix plus haute. A prendre appui sur la parole. Je lui ai juste touché le pied et mon mari était à genoux près de son lit. Je ne connaissais pas de quoi elle souffrait alors j'ai juste parlé aux esprits de maladie de mort. (mon mari a perdu la fille de sa grand mère, donc une autre tante dans ce même hôpital, au mois d. Avril). J'ai déclaré et nous nous sommes laissés conduire par le St-Esprit. J'ai béni les médicaments posé sur la table et l'infirmière qui nous a fait entre. Nous avions mis la chanson de Dena Mwana, St Esprit en fond très bas. Et l'infirmière nous a dit qu'elle veut a présent continue son travail et nous sommes sortis. Après j'ai appris que c'était un avc. Nous n'avions pas peur, nous étions confiants et nous sommes partis après avoir passé 2h à l'hôpital. Pendant la campagne d'évangélisation, lorsque le Pasteur a commencé, il exhortait le St Esprit à lui révèle les évangélistes, à les mettre à part. Il demandait d'aller dans les hôpitaux. Prier pour les malades et que ceux qui ont des malades danq les hôpitaux ou eux mêmes sont malades, devaient s'avancer. Mon mari est allé devant. Et vers la fin il a demandé ceux qui avaient des témoignages, eu des visitations divines a l'instant. J'ai pris mon téléphone, j'ai appelé ma belle sœur, l'lnfirmiere, je lui ai juste demandé est ce que grand mère s'est réveillée ? Elle m'a dit non. Et j'ai répondu, elle va se réveiller. Le lendemain matin avant 8h. Je la rappelle et pose la même question. Grand mère s'est réveillée ? Elle m'a dit oui. J'étais dans une joie immense. Alors je ne sais pas si c'est uniquement du au fait qu'on ai prié ou a l'ensemble des prières adressées par les membres de ma famille qui sont parvenues à Dieu et il a eu miséricorde. C'était ma toute première fois de prier pour quelqu'un qui est couché à l'hôpital. J'ai déjà imposé les mains à mon Mari, mes enfants, moi même. Mais cette expérience était juste très profonde. Et je rends grâce à Dieu pour tout, pour vous énormément Pasteur Sourdril et toutes les équipes. Car vous êtes la réponse de Dieu à mes supplications. Sandrine du Cameroun.. Et désolée pour la longueur du message
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.