Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Mission et oppositions spirituelles

Sommaire
Mission et oppositions spirituelles

Bonjour Mon ami(e),

"Après qu’on les eut chargés de coups, ils les jetèrent en prison…" (Actes 16.23)

À chaque page du livre des Actes, alors que l’Église remplissait l’œuvre missionnaire, nous voyons qu’elle dût faire face à une très forte opposition spirituelle.

Dans l’œuvre missionnaire, le phénomène actuel de la mondialisation contribue à atténuer des différences nationales, culturelles et ethniques, mais les obstacles de communication subsistent, et cela surtout à cause des barrières spirituelles. Ignorance, préjugés, indifférence, méfiance, opposition sont autant de difficultés rencontrées par les missionnaires.
L’exemple de l’apôtre Paul, jeté en prison à Philippes, nous rappelle comment l’opposition spirituelle s’est manifestée.

D’origine juive, Paul est allé à la rencontre de peuples, de cultures et de coutumes étrangères à la sienne. Il a rencontré une grande diversité de langues locales et de croyances religieuses, et à cause de cela il a dû affronter la barrière spirituelle.

Pour affronter ces barrières, il n’était pas seul ! Plusieurs compagnons étaient avec lui (Barnabas, Silas, Luc, Timothée ...) D’autre part l’église d’Antioche qui l’avait envoyé avec Barnabas, était spirituellement à leur côté : "Alors, après avoir jeûné et prié, ils leur imposèrent les mains, et les laissèrent partir" (Actes 13.3). À Lystre, alors qu’il a été lapidé, il est dit : "Les disciples l’ayant entouré, il se leva, et entra dans la ville" (Actes 14.20).

Pour aller dans des lieux où les cieux étaient fermés et où les "forteresses de l'ennemi" (ignorance, préjugés, obscurantisme) étaient intactes, la communion fraternelle, et la prière de l’Église étaient indispensables.

Sans minimiser l’importance de la barrière culturelle que représente la langue, les coutumes etc. la barrière spirituelle reste l’un des obstacles majeurs à l’œuvre missionnaire. L’approche spirituelle et l’approche culturelle sont deux éléments essentiels de la mission. Lors des siècles passés, les missionnaires ont fait de grands efforts pour intégrer la diversité des cultures, ils ont appris à lire, à  écrire et à penser dans des langues complexes. Mais les églises ont-elles toujours pris conscience de la barrière spirituelle, qu’ils allaient affronter ?

Aujourd’hui dans le monde globalisé des affaires et des entreprises, un ingénieur français va travailler au Yémen, un footballeur argentin sera dans une équipe japonaise… Ils vont connaître l’expatriation mais pas forcément l’opposition spirituelle (à moins qu’ils soient des chrétiens engagés). Le missionnaire, quant à lui, devra franchir à la fois la distance géographique, la différence culturelle, et enfin la barrière spirituelle.

L’obstacle de la barrière spirituelle ne peut être affronté sans le secours des compagnons de service et sans l’accompagnement spirituel des prières de l’Église.

Mon engagement pour ce jour :
Seigneur, conscient des obstacles spirituels que doivent affronter les missionnaires, je m’engage à prier pour eux, afin qu’ils surmontent ces oppositions et soient en bénédiction là où tu les as envoyés. 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...