3 expériences personnelles pour t’encourager

Sommaire
3 expériences personnelles pour t’encourager

Salut Mon ami(e),

Aujourd’hui et pendant deux jours, je te donnerais trois expériences personnelles pour t’encourager à parler de Jésus dans n’importe quelle circonstance.

Je visitai un jour un appartement, et, en y entrant, je vis sur la terrasse un homme imposant, avec des tatouages, et une jeune femme. Rapidement, je commençai à dire que je voulais louer l’appartement pour des conférenciers, des pasteurs, et l’homme me dit que lui aussi avait donné 2 conférences dans des collèges à près de 300 jeunes, « pour les aider à faire ressortir le superman qui se trouve en eux » ! Je m’aperçus qu’il n’allait pas bien.

En lui demandant si je pouvais prier pour lui, il me dit qu’il était constamment angoissé, multipliant les crises d’angoisse, qu’il était malade physiquement d’un peu partout, etc… Je lui expliquai que les pensées positives ne pouvaient pas changer le coeur des gens, et je lui annonçai l’Évangile.

Proposant aux enfants de prier avec moi, j’ai prié pour lui simplement, en me demandant ce qu’il pouvait ressentir. En levant la tête, je fus surpris de voir les larmes couler sur son visage. Il pleurait vraiment, et son amie pleurait elle aussi ! Elle me dit que je venais à un moment spécial. Oh, Dieu est si bon ! Les enfants furent surpris de voir qu’un homme apparemment si fort pouvait ainsi pleurer. Nous ne savons pas toujours ce que cache un visage. Il me montra l’énorme tatouage sur son dos, représentant « les démons de l’enfer qu’il essayait de vaincre ». Oh la victoire se trouve en Jésus-Christ !

Si je n’avais pas eu un coeur pour les perdus, j’aurais visité cet appartement, puis je serais reparti. Jésus serait entré dans cet endroit (vivant en moi), et il serait reparti sans pouvoir lui parler, limité par ma vie. Nous sommes sa bouche. Nous passons tant de fois à côté de gens qui sont prêts à le recevoir, à recevoir une prière, notre témoignage de foi, un verset biblique ou un encouragement.

Le ferons-nous ? Allons-nous nous taire, ou parler ?

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire