Trois dimensions de la mission 1

Sommaire
Trois dimensions de la mission 1

Bonjour Mon ami(e),

"Ami, prête-moi trois pains." (Luc 11.5/6)

Dans cette parabole, il est question de trois pains. Pourquoi trois pains ? Jésus aurait pu dire deux, quatre, ou même dire simplement : prête-moi du pain. Que signifient donc ces trois pains ? Je crois qu'ils signifient trois aspects de l'œuvre missionnaire. 

Le premier pain, nous le trouvons mentionné par Jésus lorsqu’il dit : "Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n'aura jamais faim" (Jean 6.35). La mission, c’est partager Jésus avec ceux qui ne le connaissent pas encore. N’oublions pas qu’il y a encore dans notre monde des millions de personnes qui n’ont jamais entendu parler de lui. Aujourd’hui, certains meurent sans connaître Jésus, le pain de vie.

Vous souvenez-vous de ce qui s'est passé lorsque Jésus a nourri les cinq mille hommes ? Vous rappelez-vous comment il les fit asseoir, rangée après rangée, sur l'herbe verte ? Il prit les pains et les poissons, les bénit, les rompit, et les confia à ses disciples pour qu'ils en fassent la distribution. Alors, les disciples commencèrent-ils à une extrémité de la première rangée, et continuèrent-ils jusqu'au bout de cette même rangée en donnant à chacun une part ? Firent-ils demi-tour et recommencèrent-ils à nourrir cette même rangée, offrant à chacun une deuxième part ? Non ! Mille fois non ! S'ils avaient fait ainsi, les derniers rangs se seraient levés pour protester avec force : "Ici, venez jusqu'ici ! Donnez-nous notre part ! Nous n'avons rien eu ! Ce n'est pas juste ! Pourquoi ceux des premiers rangs auraient-ils une seconde part avant que nous ayons reçu la première ?"  Et  ils auraient eu raison !

Certains croyants sont friands d’entendre parler de la seconde venue de Christ, mais beaucoup d’hommes, ne savent encore rien de sa première venue. 

Vous le savez aussi bien que moi, dans cette foule de cinq-mille hommes, personne ne reçut un deuxième morceau avant que tous aient eu leur première part. Il y eut une distribution absolument équitable.

Combien de millions de prospectus évangéliques ont été jetés à la poubelle dans notre pays ? Combien de millions de refus nous ont été adressés suite à une invitation à venir écouter l'Évangile ? Combien de quolibets, de moqueries, avons-nous essuyés lorsque nous avons prononcé le nom de Jésus auprès de nos chers concitoyens ? Cependant, Jésus est librement partagé dans des milliers de lieux de culte, sur les ondes, au travers de sites comme "Connaître Jésus.com". Tous peuvent entendre parler de Jésus, même s’ils sont trop  nombreux à ne pas vouloir de Jésus le pain de vie !

Mais, dans des milliers de villages, et même dans certaines villes du monde, des millions d'hommes, de femmes, d'enfants n’ont jamais entendu parler une seule fois du nom de Jésus ! 

Ma prière en ce jour :
Seigneur, toi qui es le pain de vie, je prie pour que là où tu n’as pas encore été annoncé, il y ait des messagers (physiques ou virtuels) qui se lèvent. Que je sois un de leurs "supporter", par ma prière et mes dons. Amen !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire