Des enseignements texte et audio pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Dieu déteste le charnel

Sommaire
Dieu déteste le charnel

Beaucoup de gens disent que l’orgueil précède la chute. Ce n’est pas vrai. Il est dit que l’orgueil précède la destruction et un esprit hautain précède la chute. Je ne veux pas finir dans la destruction. Je vous parle par expérience personnelle. Ne vous imaginez surtout pas que je pense y être parvenu. Mais je dirais que je suis une personne différente de celle que j’étais il y a deux ans et demi. Et je suis toujours étonné que Dieu ait été si patient avec moi. Je suis littéralement étonné qu’il ait si longtemps toléré ces choses en moi.

Et sachez que je n’ai jamais été coupable d’adultère, d’immoralité, de fornication, d’ivresse ou de détournement de fonds, ni d’autres choses auxquelles on pourrait s’attendre quand un serviteur de Dieu parle de péchés. Il ne s’agissait pas de cela. Je crois que Dieu voulait que je vous précise cela. La chose dont Dieu m’a convaincue, c’est que j’étais charnel. J’étais là alité, malade et je me disais, me voici. J’ai prêché la guérison pendant cinquante ans et j’ai vu des multitudes de personnes guéries. Je crois ce que dit la Bible, que par les meurtrissures de Jésus nous sommes guéris. Mon problème, ce n’était pas que j’avais vraiment peur de la mort, mon problème était intellectuel. Comment pouvais-je concilier mon état actuel avec ma foi dans la Bible ? Et vers deux heures du matin, le jour où j’ai fini à l’hôpital, bien que je ne savais pas que j’allais y aller, le Seigneur me réveilla et me montra avec grâce et douceur à quel point il haïssait le fait d’être charnel.

Vous savez que Dieu a de très forts sentiments, vous le savez ? Dieu aime et il hait. Il dit dans Malachie : « J’ai aimé Jacob et j’ai haï Ésaü. » Et Ésaü est l’un des types bibliques de la chair. Dieu m’a montré que la chair est détestable à ses yeux. Il n’a pas dit que j’étais détestable, il a réaffirmé son amour. Il m’a montré certaines scènes de mon passé, certaines au restaurant, par exemple. Je me demande comment je pourrais expliquer aux autres ce qu’il m’a montré. Ce que je veux dire c’est que beaucoup de gens font ce que je n’ai jamais fait, et j’ai fait des choses qu’ils n’ont jamais faites. Et c’est ma définition de la chair, en tous cas comme je la vois. L’auteur des Hébreux dit : « Car nous n'avons point ici-bas de cité permanente, mais nous cherchons celle qui est à venir. » Chaque fois que nous commençons à penser, à agir et à vivre comme si le monde était notre maison, et que nous avions ici quelque chose de permanent, c’est la chair. Il n’est pas nécessaire que cela s’exprime par un gros péché bien laid mais quand nous avons perdu la vision de l’éternité et que nous ne vivons pas dans la conscience des questions éternelles, c’est la chair.

Je vous l’assure, Dieu hait cela. Il ne vous hait pas, il ne me hait pas. Et il est infiniment patient, mais il veut traiter ces choses.

Ensuite, alors que j’étais en train de récupérer physiquement et que j’allais mieux, le Seigneur m’a dit qu’il allait agir mais que cela prendrait du temps. Puis il a dit quelque chose de si doux, il a dit : « Sois patient avec moi autant que je l’ai été avec toi. » Je ne pouvais pas contester cela ! Je suis toujours patient. Je peux vous certifier que j’ai fait un très long chemin. Je suis vraiment épanoui. Je ne suis pas encore aussi fort que je l’étais avant de tomber malade.

Je ne veux pas être uniquement dans l’abstrait. Je veux que cela descende là où vous êtes, que cela vous affecte. Votre destin est en jeu. Ce n’est pas juste de la théologie. C’est notre façon de vivre. Il n’y a pas de théologie abstraite dans le Nouveau Testament, vous n’en trouverez pas. Chaque fois qu’il y a une vérité théologique proposée dans le Nouveau Testament, elle s’applique à notre façon de vivre. Sans exception, vous pouvez chercher mais vous ne trouverez pas juste une vérité théologique abstraite.

Ma Prière aujourd'hui :

"Cher Père, je prie pour que tu révèles dans ma vie où il y a de la charité. Je prie aussi pour que tu me préserves de la condamnation. Je sais que lorsque tu me  le montreras, ce sera dans l'amour, pour m'aider et m'en délivrer et me concentrer sur les questions éternelles. Merci pour ta grâce, ta bonté et ta patience ! Au nom de Jésus, amen."

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com

Vous en voulez plus ?

Découvrez d’autres ressources de Derek Prince sur sa page auteur.

Pour vous procurer sa biographie, veuillez cliquer sur ce lien et vous serez captivé(e) par l’histoire d’une vie d’un homme que Dieu a choisi pour être "un enseignant de la Bible en amour, en vérité, pour beaucoup", dans notre temps. 

Une histoire vraie, honnête, réaliste, d’un homme comme vous et moi, que Dieu a pu former, utiliser, et qui a bien fini sa course. Un exemple et une inspiration pour tous les chrétiens !

Découvrez le ministère de Derek Prince Ministries France en vous rendant sur derekprince.fr

➡️  Retrouvez Derek Prince sur la plateforme Beebli

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.