Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

En relation d’aide, faisons-nous le travail de Dieu?

Sommaire
En relation d’aide, faisons-nous le travail de Dieu?

Bonjour Mon ami(e) !

C’est probablement la critique que j’ai le plus souvent entendue au fil des quarante dernières années. « En aidant les gens, ne faites-vous pas le travail du St-Esprit ? ». Sincèrement, personne n’aurait la prétention de répondre oui à cette question. Mais tentons quelques explications. L’enjeu de cette question est simple : l’œuvre de Dieu et la part des hommes. Qu’est-ce qui est du ressort de Dieu et qu’est-ce qui est de la responsabilité de l’Homme ?

Dès le départ, il faut statuer qu’il y a des choses que seul Dieu peut faire. Par exemple, il est le Dieu qui sauve et aucun homme ne peut sauver un autre. Mais, quelle est notre contribution à cette expérience du salut chez ceux qui l’expérimentent ? L’apôtre Paul donne la réponse précise :

« Comment donc invoqueront-ils celui en qui ils n'ont pas cru ? Et comment croiront-ils en celui dont ils n'ont pas entendu parler ? Et comment en entendront-ils parler, s'il n'y a personne qui prêche ? » Romains 10:14

Vous voyez avec une logique évidente que nous devons prêcher (parler) pour que les gens entendent. Et que c’est seulement par l’exposition au message de l’évangile que cela est possible. Nous ne disons jamais aux prédicateurs : « Taisez-vous et laissez Dieu leur parler ! » Nous savons qu’en propageant le message, les gens croiront et se convertiront. Il en est de même dans l’aide et les soins à donner aux gens en difficulté.

Laissez-moi vous donner un autre exemple. Cette fois-ci, c’est Jésus lui-même qui explique (par le moyen d’une parabole) dans l’évangile de Matthieu au chapitre 25 et aux versets 35 et 36 :

« Car j'ai eu faim, et vous m'avez donné à manger; j'ai eu soif, et vous m'avez donné à boire; j'étais étranger, et vous m'avez recueilli; j'étais nu, et vous m'avez vêtu; j'étais malade, et vous m'avez visité; j'étais en prison, et vous êtes venus vers moi. »

Je vous pose la question suivante : « Est-ce que Dieu peut nourrir les gens et leur donner à boire et les visiter, etc. ». Incontestablement, étant Dieu, il peut tout. Mais, Jésus exprime sa pensée (un peu plus loin dans les versets qui suivent) en nous disant que c’est à nous que revient la responsabilité de faire tout cela et que, lorsqu’on le fait, c’est comme si nous le faisions à lui. (En passant, il ne dit pour lui, mais à lui) Jacques, dans son épitre, reprend la même idée :

« Si un frère ou une sœur sont nus et manquent de la nourriture de chaque jour, et que l'un d'entre vous leur dise: allez en paix, chauffez-vous et vous rassasiez! et que vous ne leur donniez pas ce qui est nécessaire au corps, à quoi cela sert-il ? » Jacques 2:15-16

Comme vous voyez, nous avons une immense responsabilité devant les besoins des gens. Ces besoins sont parfois matériels, mais d’autres fois, ils peuvent être spirituels, moraux, relationnels, familiaux, matrimoniaux.

Permettrez-moi de vous poser une dernière question ? Qui a sorti le peuple hébreu d’Égypte ? Dieu ou Moïse ? Je vous laisse deviner la réponse.

Dans ce vaste questionnement sur la part de Dieu et des hommes, la véritable question ne doit pas être polarisée : Dieu ou les hommes, mais davantage Dieu et les hommes. 
  
Un dernier exemple de ce parallèle, entre le travail de Dieu et celui des hommes, se trouve dans le récit de la résurrection de Lazare (Jean 11/44). Jésus a agi, Il a fait sa part et a guéri Lazare. Après que ce dernier soit ressuscité, Jésus demande aux gens de le délier (lui enlever les bandages). N’aurait-il pas pu terminer le travail ?

« Et le mort sortit, les pieds et les mains liés de bandes, et le visage enveloppé d'un linge. Jésus leur dit: déliez-le, et laissez-le aller. »

Les autres personnes présentes s'impliquent aussi dans le rétablissement de Lazare. À chacun sa part et à chacun sa fonction.

Ne laissez pas ce genre de questions vous empêcher d’aider les gens. Leur donnée du soutien et du réconfort, de l’écoute et de bons conseils n’enlève rien à Dieu. Au contraire, Dieu a choisi de travailler avec nous, c’est son choix. À nous d’obéir !

À demain !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...