Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Mais qui est le Saint-Esprit ?

Sommaire
Mais qui est le Saint-Esprit ?

Bonjour Mon ami(e),

Dans l’Évangile de Jean, à partir du chapitre 13, nous observons les derniers entretiens de Jésus avec ses disciples. Il sait que l’heure de la croix s’approche et qu’Il devra ensuite retourner vers son Père. Il connaît ses disciples et, par extension, Il connaît le cœur de l’homme. Il devine leurs réactions, leurs angoisses, leurs désolations et leurs questions. Au verset 1 du chapitre 14, Il les réconforte. Il leur spécifie ensuite qu’Il ne les abandonnera jamais, mais qu’il leur enverra le consolateur, tel que promis. 

« Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous… »  Jean 14:16

Le mot « consolateur » que l’on retrouve donc dans ce verset ainsi que dans les références suivantes : Jean 14/26, 15/26, 16/7, 13 et 1 Jean 2/1, nous vient du mot grec « parakletos » (para : près de, à côté de et Kaleo : appelé) et signifie : quelqu’un qui est à nos côtés pour nous aider, secourir, consoler, réconforter, etc. En d’autres termes : conseiller, aidant, avocat, défenseur, assistant, conducteur, allié, soutien, intercesseur.    

De façon générale, nous pourrions dire que le Saint-Esprit est notre conseiller personnel. Lorsque nous l’écoutons, Il nous parle, nous inspire, nous conduit. Il met en lumière nos erreurs, nos péchés et nos déficiences. Non pas pour nous condamner et nous rejeter, mais pour nous restaurer. Et lorsque nous sommes tristes et abattus, Il est là pour nous consoler, nous encourager, nous soutenir.

Dans les temps anciens, un PARACLET signifiait une personne qui était présente pour en assister une autre à la cour de justice. Il était un conseiller juridique prêt à défendre la cause personnelle de quelqu’un.

Dans l’exercice de la relation d’aide, vous allez rencontrer beaucoup de croyants aux prises avec des sentiments morbides de culpabilité. Ils ont l’impression que Dieu ne les aime pas et entendent souvent une voix accusatrice à l’intérieur d’eux qu’ils attribuent injustement à Dieu. Souvent, je leur dis que Dieu n’est pas leur accusateur. Il est le juge suprême bien sûr, mais nous avons un avocat, Jésus-Christ.

« Mes petits-enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus Christ le juste. » 1 Jean 2/1    
      
Cet avocat, Jésus (dans ce texte) et le Saint-Esprit en nous, n’est pas le procureur de la République (ou de la couronne), mais l’avocat de la défense. Il est là pour nous défendre et ne se retourne jamais contre nous. Il pour nous et non contre nous.

Tout comme moi, vous aurez souvent à rencontrer des croyants qui sont aux prises avec des représentations malsaines de Dieu. Une large part de votre travail consistera à les aider à voir Dieu tel qu’Il est et non tel qu’ils pensent qu’Il est. Dans ces moments, l’assistance du Saint-Esprit est nécessaire. Rappelez-vous qu’il est l’esprit de vérité et qu’il conduit dans toute la vérité concernant Dieu, Jésus et soi-même.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

📚 Un livre exceptionnel !

Nous avons réuni dans un livre, rien que pour vous, les 100 meilleures "Pensées du Jour" du Top !
Pour quelques jours encore, le tarif de ce très beau livre est réduit pour vous permettre de le découvrir et de l'offrir à vos amis.
Plus d’infos en cliquant ici !

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
La Chapelle Musique J'essayerai Encore
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...