Des enseignements texte et audio pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Gouvernance dans les églises locales du 1er siècle

Sommaire
Gouvernance dans les églises locales du 1er siècle

Bonjour Mon ami(e),

« Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l’église de Dieu… » (Actes 20:28)

Tout étudiant des textes du NT, peut observer que les églises locales étaient dirigées par un groupe de responsables, appelés anciens, évêques ou conducteurs. La mission de Tite en Crète est justement de mettre en place cette structure dans chaque ville où il y avait une communauté : « Je t’ai laissé en Crète, afin que … tu établisses des anciens dans chaque ville » (Tite 1:5).

Ce groupe pouvait compter sur la visite régulière, des ministères itinérants, les « ministères dons » mentionnés dans Éphésiens 4:11 : Apôtres ; Prophètes Évangélistes, Pasteurs et Docteurs.

On peut donc affirmer que la gouvernance des églises locales était collégiale. Cette collégialité avait aussi une dimension très large puisqu’elle n’excluait pas les divers « ministères dons » à venir y exercer leur ministère. Ajoutons que ces ministères se déplaçaient en équipes de deux ou plusieurs.

Dans le livre des Actes, nous voyons que les apôtres fonctionnaient souvent par équipes de deux : Pierre et Jean (Actes 3:1) (Actes 4:1)… Paul et Barnabas (Actes 13:4) (Actes 14:1)… Sans citer les références vous pouvez retrouver : Paul et Silas ; Paul et Timothée ; Paul et Sosthène… Nous pourrions multiplier les références bibliques où nous voyons le nom de Paul associé à d’autres ministères tels ceux d’Apollos, de Tite, d’Aquilas et de bien d’autres. Voyez aussi là où il est parlé d’équipes de plusieurs serviteurs comme dans Actes 13:13 ou dans Actes 20:4.

D’autre part, les églises locales du premier siècle fonctionnaient, non pas en vase-clos, mais en réseau. C’est d’ailleurs dans ce réseau que les ministères dons servaient. Ceci nous amène à dire que le terme « local » avait une connotation quelque peu différente de celle que nous lui donnons aujourd'hui. En effet aujourd’hui le terme « église locale » contribue à accentuer son autonomie, voir même son indépendance, sans parler de son caractère dénominationnel, ce qui constitue une barrière supplémentaire.

La quasi-totalité des commentateurs disent que les premiers chrétiens n'ont fait que calquer, tout en l'adaptant, le modèle que les juifs de la diaspora avaient développé pour gérer leurs communautés regroupées autour des synagogues (un conseil d'ancien présidé par une personne issue de ce conseil), le tout dans un contexte de relations très étroites entre les communautés juives des différentes villes.

Est-ce pour des raisons seulement culturelles que les apôtres ont repris ce modèle ou bien est-ce que derrière ce modèle se retrouve une pensée divine ?

Que nous disent les textes bibliques ?

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.