Des enseignements texte et audio pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Quel gouvernement voulait Dieu ?

Sommaire
Quel gouvernement voulait Dieu ?

Bonjour Mon ami(e),

Un collègue pasteur, avec qui je partageais ces points particuliers concernant la gouvernance des églises, me fit remarquer que depuis des siècles, il y avait un pasteur à la tête de chaque église, et Dieu avait béni leur service. Il y avait eu des églises ayant connu des réveils spirituels, il y avait eu des ministères ayant marqué profondément leur époque, donc Dieu ne désapprouvait pas le système pyramidal dans lequel ils travaillaient.

Cela m’a fait penser à la gouvernance que Dieu avait prévue pour Israël. Dieu avait prévu une forme de gouvernance théocratique, mais le peuple a désiré une gouvernance monarchique. Lorsque nous lisons le chapitre 8 du livre de Samuel, nous nous rendons compte que le peuple a voulu imiter les nations voisines en se donnant un roi : « L’Éternel dit à Samuel : Écoute la voix du peuple … car ce n’est pas toi qu’ils rejettent, c’est moi … afin que je ne règne plus sur eux. » (1 Samuel 8:7)

Sans entrer dans tous les détails de ce chapitre, nous relèverons que cette demande du peuple, a été suscitée par de graves carences au niveau des fils de Samuel, que celui-ci voulait établir juges à sa place. Nous pourrions dire, en faisant un parallèle avec l’Église, que c’est lorsque les ministères placés par Dieu pour l’édification de l’Église n’ont pas bien rempli leur service, que l’Église a glissé vers un gouvernement moins collégial et plus hiérarchisé.

Dieu voulait une théocratie pour le peuple d’Israël. Un gouvernement où Dieu seul serait Roi. Cependant Dieu a cédé à la demande du peuple, lequel s’est écarté de la volonté parfaite de Dieu.

De même pour l’Église, Dieu n’a jamais voulu un gouvernement pyramidal, ce qu’il voulait c’était un gouvernement collégial, un gouvernement où les ministères travaillant en réseau, permettraient au Saint-Esprit de guider l’Église, de l’édifier. Mais l’église s’est fractionnée en une multitude de dénominations, lesquelles se sont données des « rois, des vicaires, des primats, des patriarches, des présidents, des secrétaires nationaux, des guides … ».

Or, tout comme Dieu n’a pas abandonné son peuple d’Israël, après l’institution de la monarchie, de même Dieu n’a pas abandonné l’Église, après qu’elle ait laissé de côté le modèle qu’il avait prévu.

Tout comme Dieu a continué à agir aussi bien avec le royaume de Juda qu'avec le royaume d’Israël après le schisme sous Roboam, Dieu continue d'agir dans le monde au travers de chacune des dénominations du christianisme.

Le fait que Dieu a poursuivi son œuvre avec les royaumes de Juda et d’Israël, ne signifie pas que Dieu ait approuvé le mode de gouvernement choisi par le peuple ; de même le fait que Dieu agisse au travers des dénominations du christianisme, ne signifie pas que Dieu approuve le mode de gouvernement pyramidal des dénominations.

Certains veulent justifier la nécessité de perpétuer le mode de fonctionnement des églises avec une autorité pyramidale parce que cela a fonctionné. L’exemple d’Israël nous rappelle que ce qui fonctionne n’est pas forcément ce que Dieu veut. En effet avec certains rois d’Israël ou même de Juda, il y eut des temps de réveils spirituels, des périodes où la gloire de Dieu s’est manifestée avec éclat, mais ce gouvernement monarchique n’était pas le projet initial de Dieu.

En établissant une alliance avec Israël, au travers de Moïse, Dieu dit que tout ce peuple a été choisi pour être une nation à part (Exode 19:6).

Dieu désirait que toute la nation soit mise à part pour le servir et pour révéler sa gloire au milieu des nations. Quelle devait être la grande différence entre Israël et les nations voisines ? Dans les nations voisines, il y avait des prêtres qui servaient d’intermédiaires entre les peuples et leurs faux dieux. Les peuples n’avaient de rapport avec leurs divinités que par l’intermédiaire de la caste des prêtres initiés. Or, pour son peuple, Dieu désire établir une relation différente, il désire que tout un chacun, dans la nation d’Israël, soit un sacrificateur : « Maintenant, Israël, que demande de toi l’Éternel, ton Dieu, si ce n’est que tu craignes l’Éternel, ton Dieu, afin de marcher dans toutes ses voies, d’aimer et de servir l’Éternel, ton Dieu, de tout ton cœur et de toute ton âme. » (Deutéronome 10:12)

Notez bien ce qui est écrit : « les sacrificateurs devaient bénir le peuple pour que le peuple serve l’Éternel. » Malheureusement les sacrificateurs ont imité les prêtres des autres nations, et le peuple n’est pas entré dans sa vocation.

Dans la nouvelle Alliance, Dieu désire, encore une fois, être servi par tous ceux qui croient en Jésus : « il a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père ». (Apocalypse 1:6

Retenons en ce jour : Les ministères doivent retrouver leur raison d’être première ; ils doivent être au service des églises pour aider chaque croyant à entrer dans son propre ministère, et ce n’est pas parce que la gouvernance pyramidale fonctionne parfois que Dieu approuve le fait que nous nous soyons éloignés de son plan initial.

Nous venons de mentionner les divers ministères spirituels ou services qui structuraient l’église primitive :
Il y a des ministères locaux (anciens, surveillants, conducteurs), remplissant collégialement un ministère de bergers pour les églises locales.

Et des ministères dons (apôtres, prophètes, évangélistes, pasteurs et docteurs), s’exerçant également collégialement sur l’ensemble des églises.

Nous venons de passer en revue les éléments du « squelette », mais quels liens les unissaient, comment fonctionnait l’autorité entre eux ?

C’est ce que nous allons voir dans la suite de cette formation.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Vous le savez certainement, le TopChrétien est une œuvre missionnaire impulsée il y a plus de 20 ans par le pasteur Éric Célérier.

La pandémie de Covid-19 a amené une nécessaire digitalisation dans le monde chrétien, à différents niveaux.

Le TopChrétien, soucieux de s'adapter constamment aux besoins spirituels des internautes, a ainsi adapté ses projets d'avenir !!

Découvrez-les en vidéo !

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.