Nous ne sommes pas seuls

Sommaire
Nous ne sommes pas seuls

Bonjour Mon ami(e),

"…Pierre, attaché avec deux chaînes, dormait entre deux soldats ; des sentinelles postées devant la porte gardaient la prison. Soudain, un ange du Seigneur survint et une lumière resplendit dans la cellule. L’ange réveilla Pierre en le frappant au côté et lui dit : Lève-toi vite ! Les chaînes tombèrent de ses mains. Puis l’ange lui dit : Mets ta ceinture et tes sandales. C’est ce qu’il fit. L’ange lui dit encore : Mets ton manteau et suis-moi. Pierre sortit et le suivit, sans savoir que ce que l’ange faisait était réel : il croyait avoir une vision. Ils passèrent la première garde, puis la seconde, et ils arrivèrent à la porte de fer qui mène à la ville. La porte s’ouvrit d’elle-même devant eux ; ils sortirent et s’avancèrent dans une rue. Aussitôt l’ange quitta Pierre." (Actes 12:6)

Avez vous l’impression d’être seul dans ce que vous vivez ?

Ce texte du livre des Psaumes est incroyablement encourageant. Il nous dit que le méchant épie le juste pour le faire mourir. Mais que Dieu ne laisse pas le juste entre les mains du méchant. Il ne le laisse pas être condamné.

Pendant que l’ennemi de notre âme nous épie, Dieu ne nous perd jamais de vu. Pourquoi ? Car Il a des plans d’avenir pour ses enfants.

Il y a peut être des situations de votre vie ou vous ressentez que de trop nombreuses portes restent encore à franchir, mais j’aime cette phrase : La porte s’ouvrit d’elle-même devant eux…

Mon conseil pour vous aujourd'hui Mon ami(e)

Nous servons le Dieu du surnaturel, alors aujourd’hui peu importe le combat qui vous attend, peu importe l’épaisseur et le nombre de portes à franchir, Dieu reste en contrôle.

Rappelons-nous que nous vivons dans un monde déchu où le bien n’est pas toujours récompensé, et où le mal n’est pas toujours puni.

Rappelons-nous aussi que l’histoire des justes – des justifiés – ne se termine pas dans le désespoir. Pourquoi ? Car c’est sans aucun doute le plan de Dieu qui s’accomplira en bout de ligne.

Bonne journée !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire