Refusez le superficiel

Sommaire
Refusez le superficiel

Bonjour Mon ami(e),

"Or il y avait à Jérusalem un homme appelé Siméon. Cet homme était juste et pieux, il attendait la consolation d'Israël et l'Esprit saint était sur lui. Le Saint-Esprit lui avait révélé qu'il ne mourrait pas avant d'avoir vu le Messie du Seigneur. Il vint au temple, poussé par l'Esprit. Et quand les parents amenèrent le petit enfant Jésus pour accomplir à son sujet ce que prescrivait la loi, il le prit dans ses bras, bénit Dieu et dit : Maintenant, Seigneur, tu laisses ton serviteur s'en aller en paix, conformément à ta promesse, car mes yeux ont vu ton salut, salut que tu as préparé devant tous les peuples, lumière pour éclairer les nations et gloire d'Israël, ton peuple." (Luc 2:25)

Intéressant ce Siméon. Plusieurs commentateurs Bibliques évaluent à 200 ans l'âge de Siméon ici. Toute sa vie Il est resté focalisé sur ce que le Saint-Esprit lui avait révélé… Avec l'âge avancé qu'il avait, pensez vous qu'il n'a pas douté à un certain moment ? Peut être, mais il ne s'est jamais laissé dévier de la promesse. Le texte dit qu'il était juste et pieux. Toute sa vie Il a attendu ce cadeau de Dieu et avant de quitter ce monde, il l'a vu. 

Trop de personnes vivent leur vie chrétienne de façon superficielle, plus centrées sur les calories à perdre, le prochain jouet à acheter et l'argent de côté pour la retraite… Siméon aimait la présence de Dieu. Il est dit qu'il vint au temple poussé pas l'Esprit. 

Mon conseil pour vous aujourd'hui Mon ami(e)

Pour lui Dieu n'était pas juste une idole qu'on adore le dimanche, mais sa vie. Ce texte me parle aujourd'hui, car je désire plus de la présence de Dieu dans ma vie…

Bonne journée !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire