Des enseignements texte et audio pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Faux enseignement sur la notion de 'tête' : Chef ou source ?

Sommaire
Faux enseignement sur la notion de 'tête' : Chef ou source ?

Bonjour Mon ami(e),

Nous devons parler de certains enseignements erronés qui ont circulé récemment à propos de ce concept de tête.

1 Cor. 11:3, dit: « Je veux cependant que vous sachiez que Christ est le chef de tout homme, que l'homme est le chef de la femme, et que Dieu est le chef de Christ. »

L’un de ces enseignements erronés voudrait nous faire croire que le mot grec 'kephale' utilisé pour ‘chef’ ou 'tête' peut aussi signifier ‘source’ ou ‘origine’, impliquant qu’en aucun cas il n’est question d’une relation d’autorité. Cela est capital parce que, s’il en était ainsi, tout ce cours n’est au mieux qu’un conte agréable à lire et perd toute sa valeur et son sens.

Plusieurs dénominations importantes ont officiellement accepté cet enseignement et s’y appuient pour mettre des femmes dans des positions de direction et de gouvernance. Alors, puisque des gens sérieux prennent apparemment cet enseignement au sérieux, il vaut mieux que nous soyons bien au fait de ce qui existe.

Eh bien, j’ai vérifié dans neuf traductions différentes de la Bible en néerlandais, treize en français et neuf en anglais et elles donnent toutes soit ‘tête’ soit ‘chef’, sauf une traduction française (la 'Bible de Jérusalem') qui donne ‘origine’. Il est pourtant étrange que dans cette traduction de la Bible, de toutes les soixante huit fois que le mot ‘kephale’ apparaît dans le Nouveau Testament, c’est ici la seule occasion où il est traduit par ‘origine’.

Même dans le verset qui suit immédiatement, 1 Cor. 11:4, le même mot grec est traduit par ‘chef’. Même le fameux verset d’Éphésiens 5:23 donne ‘chef’ lorsqu’il dit que l’homme est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Église. Alors, la raison pour laquelle ce traducteur de la Bible choisit ‘origine’ juste pour 1 Cor. 11:3 reste un mystère.

Mais j’ai aussi vérifié dans le lexique standard grec/anglais, ‘Vines’, ainsi que les différentes possibilités que donnent les traductions 'Strong' et il n’y existe aucune indication ou référence au mot ‘source’ ou ‘origine’ comme traduction possible du mot grec 'kephale'. Au contraire. Voici ce que dit 'Strong' :

1) la tête, à la fois pour l’homme ou l’animal. La perte de la tête amenant la mort, le mot est souvent utilisé dans les phrases qui parlent de peine capitale.

2) métaphore. Tout ce qui est suprême, saillant, un chef

2a) personnes, maître seigneur: un époux dans la relation avec sa femme

2b) de Christ: le Seigneur et l’époux de l’Eglise

2c) de choses: la pierre angulaire.

Cela décrit donc clairement la signification que nous avions comprise auparavant. Il n'y a pas d'allusion du tout à 'source', ou à 'origine' comme possible traduction de 'kephale'.

Même si nous voulions accepter ce sens ‘d’origine’ sans impliquer une quelconque relation d‘autorité, nous tombons à l’évidence dans toutes sortes de difficultés car il faudrait dès lors aller plus loin dans cette ligne de pensée et dire également qu’il n’y a donc non plus de ligne d’autorité entre l’homme et Christ, ni entre Christ et le Père !

Cependant, Christ a clairement dit en Jean 14:28: « … car le Père est plus grand que moi. » Et 1 Cor. 15:28 dit ceci: « Et lorsque toutes choses lui auront été soumises, alors le Fils lui-même sera soumis à celui qui lui a soumis toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous. » Aussi, même si ce mot signifiait ‘source’, nous pouvons affirmer que, de manière figurée, cette ‘source’ a toujours de l’autorité par exemple sur une rivière, car lorsque la source se tarit, la rivière n’est plus alimentée, elle dépend donc intégralement de la source !

Nous confirmions donc avec assurance que le mot ‘kephale' signifie juste 'tête', ou 'chef' et pas autre chose. Ce faux enseignement a très probablement trouvé un terrain fertile depuis que notre ennemi numéro un et plus tard aussi tous les êtres humains selon leur nature, ont eu des problèmes à accepter l’autorité ! Il s’agit clairement d’une stratégie rusée du diable, parce que, si l’on élimine la structure d’autorité, pratiquement tout et rien ne va plus et le résultat final est l’anarchie.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Dans ce livre autobiographique, l’auteur raconte comment Dieu l’a ramené d’un passé très tumultueux de drogué, et l’a appelé en France. Il y établira finalement la branche française de Derek Prince Ministries.

Des centaines de milliers de livres et de brochures de Derek Prince ont été distribués en français et de nombreuses personnes en ont été bénies. Tout ceci est le résultat d’une série de miracles et d’une direction toute spéciale de Dieu. Cela ne s’est pas fait sans difficultés ni sans revers, que l’auteur partage dans ce livre avec beaucoup de franchise et d’humour.

Cliquez-ici pour commander le livre "Il tire des vagabonds hors de la poussière..."

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.