Des enseignements texte et audio pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Le témoignage de Jacqueline de Groot

Sommaire
Le témoignage de Jacqueline de Groot

Bonjour Mon ami(e),

En tant qu’épouse de René depuis plus de trente ans, je vais partager avec vous la révélation que j’ai eue au début de l’année 2007 et qui a représenté un tournant dans notre mariage.

Force m’est de conclure qu’il m’a fallu vingt années de préparation et les prières de mon mari, pour en arriver à ce point. Il m’est impossible de remonter tout le long de mon passé, je ne peux que partager la manière dont une puissante révélation de la part de Dieu a insufflé une nouvelle intimité à notre mariage.

Je n’ai pas toujours volontairement cherché à avoir un bon mariage, vu la tendance à la paresse mentale qui semble être la mienne depuis mon plus jeune âge. Ce n’est qu’à partir du moment où j’ai trouvé mon identité en Christ que j’ai commencé à réaliser que si je ne faisais pas un travail sur mon caractère et ma volonté, la paresse ne s’en irait pas d’elle-même. Heureusement pour moi, René n’a pas ce défaut de personnalité.

Je pense qu’en tant que chrétienne, mon désir de porter un message au monde extérieur a été l’ouverture que Dieu a utilisée pour me montrer par où ce message devait commencer. Dieu a dû m’enseigner que si je voulais avoir un message à porter à l’extérieur je devais ÊTRE un message d’abord à la maison pour mon mari et mes enfants.

Ce n’est qu’après avoir eu cette révélation que j’ai réalisé à quel point il était effrayant de ne pas connaître l’état de mon propre cœur. Il n’est pas surprenant que Dieu nous avertisse de cela dans sa Parole. Nous ne pouvons pas nous y fier ! Dieu est le seul à nous connaître si profondément qu’il est capable de nous montrer notre cœur sans que nous en soyons terrifiés ! Dieu dit en Jér. 17:9: « Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant: Qui peut le connaître ? » Nous devons en tenir compte.

J’ai toujours pensé que j’étais quelqu’un de bien. Je ne faisais rien de ‘mauvais’ consciemment. Je faisais de mon mieux pour être une bonne chrétienne. Je priais, lisais la Bible, allais à l’église, cuisinais, lavais le linge, nettoyais la maison, élevais quatre fils dont l’un avait besoin de soins particuliers parce qu’il est trisomique et partiellement sourd. J’avais suivi mon mari sur le champ de mission dans le Sud de la France où les ténèbres spirituelles étaient pires que ce que j’aurais jamais pu imaginer.

J’étais souvent seule parce que je ressentais une hostilité de la part des autochtones et que René voyageait beaucoup dans différents pays, ce que bien entendu j’avais accepté dans mon rôle de ‘sacrifiée à Jésus’ faisant la volonté de Dieu. Dieu pouvait-il vraiment me demander plus ? Je jouais mon rôle d’épouse auprès de mon mari dans la chambre à coucher, même si la joie de l’exutoire sexuel n’était pas automatiquement présente et représentait un autre domaine où ma paresse ne souffrait pratiquement aucun dérangement.

Finalement tous mes efforts pour vouloir plaire à Dieu et pour être une bonne épouse et une bonne mère me menèrent tout droit à subir une sérieuse attaque démoniaque qui me laissa vidée de mes forces et qui me prit au moins cinq ans pour m'en remettre complètement.

La confusion dans laquelle j’étais à me demander pourquoi, malgré tout cela, René et moi continuions à avoir des situations de conflits et des problèmes de communication m’accula au désespoir !

Certainement les disputes animées et les malentendus qui nous séparaient n’étaient pas seulement de mon fait ? Mon raisonnement était le suivant : si René avait une bonne relation avec Dieu et moi de même, la relation entre nous devait sûrement être bonne aussi, non ?

La plupart du temps je disais à René que le problème se situait entre lui et Dieu, je n’ai jamais pensé qu’il pouvait se situer entre moi et Dieu ! Moins encore que j’avais quoi que ce soit à faire avec ce problème ! Mais Dieu savait, et dans son amour, il me l’a montré.

Toute cette situation arriva à son paroxysme le 31 décembre 2006. Nous nous étions rendus à un culte du soir à l’église. Sur le chemin du retour nous nous sommes à nouveau disputés et quelque chose s’est brisé en René. Il exprima à quel point il était déprimé et me dit qu’il ne voulait plus vivre !

Nous allons voir comment Dieu nous a  miraculeusement aidés dans les prochains jours !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com

Dans ce livre autobiographique, l’auteur raconte comment Dieu l’a ramené d’un passé très tumultueux de drogué, et l’a appelé en France. Il y établira finalement la branche française de Derek Prince Ministries.

Des centaines de milliers de livres et de brochures de Derek Prince ont été distribués en français et de nombreuses personnes en ont été bénies. Tout ceci est le résultat d’une série de miracles et d’une direction toute spéciale de Dieu. Cela ne s’est pas fait sans difficultés ni sans revers, que l’auteur partage dans ce livre avec beaucoup de franchise et d’humour.

Cliquez-ici pour commander le livre "Il tire des vagabonds hors de la poussière..."

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.