Des enseignements texte pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Dieu est la vie de notre corps

Sommaire
Dieu est la vie de notre corps

Lisons 1 Corinthiens, chapitre 6, versets 12 à 20 : « Tout m'est permis, mais tout n'est pas utile ; tout m'est permis, mais je ne me laisserai asservir par quoi que ce soit. Les aliments sont pour le ventre, et le ventre pour les aliments ; et Dieu détruira l'un comme les autres. Mais le corps n'est pas pour l'impudicité. Il est pour le Seigneur, et le Seigneur pour le corps.  Et Dieu, qui a ressuscité le Seigneur, nous ressuscitera aussi par sa puissance. Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres de Christ ? Prendrai-je donc les membres de Christ, pour en faire les membres d'une prostituée ? Loin de là ! Ne savez-vous pas que celui qui s'attache à la prostituée est un seul corps avec elle ? Car, est-il dit, les deux deviendront une seule chair. Mais celui qui s'attache au Seigneur est avec lui un seul esprit. Fuyez l'impudicité. Quelque autre péché qu'un homme commette, ce péché est hors du corps ; mais celui qui se livre à l'impudicité pèche contre son propre corps. Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ? Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu ».

Au travers l’histoire de certains personnages bibliques, découvrons comment le Seigneur peut se servir de nous d’une façon très particulière en donnant des forces extraordinaires à notre corps. 

L’EXEMPLE D’ABRAHAM : « Sans faiblir dans la foi, il ne considéra point que son corps était déjà usé, puisqu’il avait près de 100 ans, et que Sara n’était plus en état d’avoir des enfants » (Rom 4 v 19) La puissance de Dieu se déploya dans un corps déjà usé. Le problème n’est pas l’état de notre corps mais la puissance de Dieu dans notre corps.

L’EXEMPLE DE MOÏSE : « Moïse était âgé de 120 ans lorsqu’il mourut ; sa vue n’était point affaiblie et sa vigueur n’était point passée » (Deutéronome 34 v 7). Ici on voit la puissante manifestation de la vie de Dieu dans le corps de Moïse.

L’EXEMPLE DE CALEB : « Je suis aujourd’hui âgé de 80 ans. Je suis encore vigoureux comme au jour ou Moïse m’envoya ; j’ai autant de forces que j’en avais alors, soit pour combattre, soit pour sortir, soit pour entrer ».  (Josué 14/10-11). C’est vrai qu’il a eu une force peu commune et exceptionnelle. Cette force ne pouvait venir que de Dieu et nous pouvons nous aussi expérimenter la même chose pour le service de Dieu auquel nous sommes appelés.

L’EXEMPLE DE SAMSON : Le livre des Juges nous parle des prouesses de Samson au point de vue physique. Bien qu’il ait accompli de nombreux actes répréhensibles, et que le Saint-Esprit ne soit peut-être pas disposé à revêtir tous les croyants d’une force aussi prodigieuse, il est certain que si nous sommes dans sa dépendance, nous verrons que sa puissance suffit à tous nos besoins. Cela doit nous apprendre à regarder constamment à lui et à nous attendre à lui.

L’EXEMPLE DE DAVID : Ses cantiques établissent et démontrent qu’il avait expérimenté la puissance de Dieu dans son corps par exemple : Psaume 18 v 1 : « Je t’aime Ô Eternel, ma force », verset 33 : « C’est Dieu qui me ceint de forces », 27 v 4 : « L’Eternel est le soutien de ma vie », 103 v 5 : « C’est lui qui te fait rajeunir comme l’aigle ». Toutes ces paroles, nous avons nous aussi la possibilité et le privilège de les vivre.

L’EXEMPLE D’ESAÏE : 12 v 2 : « L’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges ». Nous pouvons aussi lire le chapitre 40, versets 29 à 31 : « Il donne de la force à celui qui est fatigué, et il augmente la vigueur de celui qui tombe en défaillance. Les adolescents se fatiguent et se lassent, et les jeunes hommes chancellent ; mais ceux qui se confient en l'Eternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles ; ils courent, et ne se lassent point, ils marchent, et ne se fatiguent point ». C’est dans le corps qu’est manifestée toute cette vigueur, car la puissance de Dieu se trouve libérée en faveur de ceux qui s’attendent à lui.

L’EXEMPLE DE DANIEL : Daniel était complètement effondré sous la vision du chapitre 8 mais nous voyons qu’il est relevé par un messager dont il dit : « Il me toucha et me fit tenir debout à la place où je me trouvais » (verset 18). Dans une autre circonstance où ses forces l’abandonnèrent, il finit par dire à celui qui était venu pour le fortifier de la part de Dieu : « Que mon Seigneur parle, car tu m’as fortifié » (10 v 19).

Le Seigneur veut faire la même chose avec chacun d’entre nous.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Potenciel Music ADORE SESSIONS

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider