Des enseignements texte pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Conséquences de la chute

Sommaire
Conséquences de la chute

Nous voilà par terre mais toujours vivant. Cependant et malheureusement, en mauvais état, abimés, choqués, blessés, brisés. Notre état nécessitera des soins appropriés. Le problème est que, bien souvent, nous cachons nos blessures et essayons de vivre devant les autres comme si rien de grave ne s’était produit. Cela est impossible sur le plan physique mais spirituellement et / ou moralement, on constate que ça peut arriver. En plus, on s’aperçoit qu’après une chute, le ciel ne nous tombe pas sur la tête, le jugement de Dieu non plus. Tout semble normal. Tout alors pourra demeurer dans le secret. C’est ce que nous pouvons nous dire intérieurement.

Retournons donc à la comparaison d’hier avec la vie physique. Après la chute vient obligatoirement un traumatisme : une bosse, un hématome, une écorchure, un os brisé (ou plusieurs). Une chute peut également conduire à la mort. Je connais hélas quelqu’un à qui s’est arrivé lors d’une petite promenade en bicyclette…

Pourquoi, sur le plan spirituel, les choses seraient-elles différentes ? Dieu nous parle de la vie spirituelle au travers de la vie physique ou naturelle.

Prenons l’exemple de David, le roi d’Israël. Il a vu la belle dame se baigner. Cette situation l’a excité. Il a usé de son autorité pour faire venir la personne dans son lit. Il s’est bien amusé avec elle. Le problème est qu’elle est devenue enceinte. Et, tout cela pendant que l’armée du roi était au combat ! Alors Monsieur David va user d’un stratagème affreux pour faire venir le mari de la dame dans le but qu’il y ait une liaison sexuelle entre eux deux. Ainsi, tout le monde croirait que l’enfant serait de lui. Mais voilà que notre bon soldat ne voulait pas « s’amuser » pendant que ses camarades de régiment étaient sur le front. Alors David, voyant que son plan maléfique ne fonctionnait pas, a trouvé une autre solution : faire placer le monsieur au plus fort du combat pour qu’il soit purement et simplement assassiné !

C’est triste. C’est pourtant souvent sur ce modèle-là que les choses se passent quand nous-mêmes chutons dans le péché. Un mensonge en appelle un autre. Voilà un adultère suivi d’un meurtre. Ah mais quant à nous, nous sommes loin d’avoir fait tout cela. A bon ? Bah non ! 

Personnellement, il m’a fallu plus de vingt ans dans ma cachette pour que je puisse réaliser que j’étais vraiment aussi « pourri » que cela dans mes pratiques et que ce que je considérais comme quelque chose d’anodin était aux yeux de Dieu une abomination. Il a fallu qu’un serviteur de Dieu prononce devant moi simplement trois mot sortis de la Parole du Seigneur pour qualifier et définir ce que mes pratiques avaient fait de moi. Trois mots qui m’ont fait réfléchir et qui ont amené derrière eux d’autres mots qui m’ont convaincu d’être moi aussi, d’une certaine façon, une sorte de meurtrier.

Revenons à David. Il ne s’attendait certainement pas à cela mais son péché a été vu, connu de Dieu et dénoncé au moyen du prophète Nathan. Les conséquences de son péché ont été gravées dans son âme jusqu’à la fin de ses jours. Tout d’abord, l’enfant issu de cette union illicite est décédé. Ensuite, les péripéties du règne de David montrent à quel point le péché l’a poursuivi et fait souffrir pendant longtemps.

Le péché porte des conséquences dans notre vie car il est un véritable poison. Il est destructeur. Il nous blesse. Il nous jette à terre. Il nous sépare de Dieu, de la bénédiction. La vérité c’est que le péché est un meurtrier et un voleur. Il nous dépouille de tout, nous laisse nus, ensanglantés, anéantis, bisés, détruits. Notre vie devient un vaste champ de ruines…

Mais le Seigneur a le pouvoir de construire un bel édifice en lieu et place de ce champ de ruines. Là où le péché abondait, la grâce de Dieu, aujourd’hui, surabonde.

Nous allons, dans les jours prochains, étudier ensemble l’histoire du fils prodigue et découvrir le cœur du Père, un Père qui accueille le pécheur repentant et qui donne une nouvelle chance à celui qui revient à lui dans une bonne disposition de cœur.

S’il existe donc des conséquences dramatiques et parfois éternelles suite à nos chutes, il peut y avoir aussi une merveilleuse conséquence, celle qui conduit à une rencontre nouvelle avec le Père et qui transforme radicalement notre vie pour toujours. Avant la chute, peut-être que nos oreilles avaient entendues parler de Dieu, mais, suite à une restauration, nous pouvons confesser que maintenant, nos yeux voient le Seigneur. Nous sommes passés de la périphérie à l’intériorité, de l’abstrait au concret, mais avant cela, un chemin est ouvert devant nous et il commencera à être décrit dans le message de demain…

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Louise Zbinden Sur les hauteurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider