Des enseignements texte pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Fornication

Sommaire
Fornication

La fornication est un rapport sexuel consenti entre un homme et une femme qui sont libres de tout lien ou empêchement, c’est-à-dire non mariés (ni entre eux, ni chacun de son côté). Elle se distingue de l’adultère, qui implique qu’au moins l’un des deux acteurs soit marié de son côté ; du viol qui implique l’absence de consentement ; de l’homosexualité ; ou encore de l’inceste qui implique certains liens de parenté.

Bibliquement, de façon imagée, le mot « fornication » fait référence aussi à l’infidélité du peuple d’Israël qui abandonne le vrai Dieu pour adorer des dieux étrangers. Dans le langage prophétique, elle est donc toujours inséparable de l’idée d’idolâtrie.  

1 Corinthiens 6 versets 15 à 20 : « Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres de Christ ? Prendrai-je donc les membres de Christ pour en faire les membres d’une prostituée ? Loin de là ! Ne savez-vous pas que celui qui s’attache à la prostituée est un seul corps avec elle ? Car, est-il dit : les deux deviendront une seule chair. Mais celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul esprit. Fuyez la fornication (l’impudicité). Quelque autre péché qu’un homme commette, ce péché est hors du corps ; mais celui qui se livre à l’impudicité pèche contre son propre corps »

Hébreux 13 v 4 : « Que le mariage soit honoré de tous et le lit conjugal exempt de toutes souillures car Dieu jugera les impudiques et les adultères ». Dans une autre version, on trouve : « ceux qui se livrent à l’immoralité sexuelle et à l’adultère, Dieu les jugera ». Immoralité sexuelle étant entendue comme étant la fornication ou les relations sexuelles en dehors du mariage. On peut ajouter bien sûr beaucoup d’autres pratiques… 

Romains 12 v 9 : « Ayez en horreur le mal… » Que le Seigneur nous aide à nous éloigner de ce que nous savons être mal pour nous, à fuir ce qui serait destructeur, ce qui serait lourd de conséquences pour notre avenir, tout ce qui pourrait nous séparer de Dieu. Jésus nous invite à être radical dans nos choix de vie, autrement dit, il vaut mieux couper, séparer, se détourner, renoncer, rejeter, tout ce qui est source de perdition. C’est aussi notre responsabilité. Nous sommes appelés à une discipline de vie et à un combat permanent parce que le monde dans lequel nous vivons est ennemi de Dieu et nous veut du mal. Il en arrive à appeler « bien » ce qui est mal, et « mal » ce qui est bien aux yeux de Dieu. Le monde ne peut donc pas être une référence pour nous. Seule la Parole de Dieu est l’autorité qui doit prédominer. C’est de toute façon elle qui aura le dernier mot dans l’histoire humaine.

La fornication est une réalité partout autour de nous. On ne se cache pas de vivre en couple, en concubinage, à la colle, pacsé… Tout sauf marié, engagé, ou dans le cadre que Dieu a créé et voulu pour l’épanouissement des êtres humains. La fornication c’est cela mais aussi une aventure sans lendemain, une infidélité conjugale occasionnelle, un jeu entre adultes consentants… Nous sommes environnés de cette réalité continuellement et partout où nous nous trouvons. Le problème étant que cela parait tellement « normal » dans ce monde que nous pouvons finir par croire qu’il ne s’agit pas d’un péché et qu’il n’y a aucune dangerosité ni conséquence dramatique à ce mode de vie. Ce qui devrait importer à nos yeux, ce n’est pas ce que décide ou pense le monde qui nous entoure mais c’est ce que La Bible annonce. C’est elle qui doit toujours rester notre référence et notre guide aujourd’hui. D’ailleurs : « ne vous conformez pas au siècle présent mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu… »  (Romains 12 v 2).  

Le Seigneur a un plan pour nous. Sa Parole est composée de promesses et d’avertissements. Par exemple, Exode 20 v 14 : « Tu ne commettras pas d’adultère ». C’est ainsi que je comprends qu’étant célibataire, il me sera impossible d’aller vers une femme mariée, ou, étant marié, il me faut être fidèle à mon conjoint. Proverbes 6v32 : « Celui qui commet adultère avec une femme manque de sens ; celui qui le fait détruit son âme ». Ceci nous aide à comprendre que tout ce que nous sommes amenés à pratiquer dans notre vie en générale et dans la sexualité en particulier peut être lourd de conséquences. Ces pratiques sont dangereuses et graves. Dieu veut nous éviter des malheurs et des souffrances, mais également un jugement terrible et une condamnation éternelle car, ceux qui pratiquent ces choses n’auront pas leur place dans le Royaume des cieux. Cela peut paraitre une sentence radicale de la part du Dieu d’amour mais il est juste et saint. Il veut trouver au milieu de son peuple de la pureté et de la sainteté. Les pratiques de ce monde sont abominables à ses yeux car elles sont inspirées par Satan lui-même. Il est l’instigateur de toute forme d’immoralité sexuelle et celle-ci est particulièrement destructrice, hélas. Ne regardons pas alors aux apparences, c’est-à-dire, aux plaisirs éphémères que nous ressentons au moment de la « consommation » mais à tout ce que cela implique au plus profond de notre cœur et aux alliances que nous contractons, même s’il s’agit d’une aventure d’une soirée, par exemple.

Que Dieu nous garde vraiment de tomber mais si nous sommes tombés, il nous aidera à nous relever et à mener une vie qui soit pure, belle, sainte et à sa gloire, amen.   

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Potenciel Music ADORE SESSIONS

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider