Des enseignements texte pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

La repentance

Sommaire
La repentance

C’est un regret douloureux et vif que l’on a de nos fautes, faiblesses et péchés, puis le désir de se racheter ; un changement de résolution ; une action que l’on fait dans notre cœur. Synonymes : remord, contrition, componction, pénitence, confession, mea-culpa, honte, expiation, douleur… Contraire : obstination à faire ce que l’on sait être mal, endurcissement du cœur.

C’est un changement de mentalité, d’intention, d’attitude, de comportement ; une tristesse qu’on éprouve de ses péchés et la douleur d’avoir offensé Dieu ; l’action de changer d’avis ou de résolution ; un sentiment profond de l’âme qui passe un jugement sur elle-même et se désiste de la voie sur laquelle elle se trouvait engagée ; un changement de façon de voir, de raison et d’intention. La Bible parle de « porter un fruit digne de la repentance » indiquant que, par notre manière de vivre nous pouvons noter un changement significatif, une métamorphose de notre personne. 

Marc 14v72 : « En y réfléchissant, il pleurait ».

Réfléchir à ce qu’il s’est passé c’est déjà commencer à laisser le Saint-Esprit agir dans notre cœur et nous amener à prendre une décision qui changera la suite de notre vie. Pleurer est une émotion qui exprime la tristesse, le chagrin. Ce qui fait pleurer Pierre, c’est sa compréhension du mal fait envers son ami, le Seigneur. Si nous aimons Jésus, notre cœur sera sensible et si nous ressentons que nous l’avons blessé en parole, pensée, action ou en omission, nous ne pourrons que pleurer à ses pieds pour demander pardon. C’est ça la vraie repentance.

Vivons cette expérience. Il s’agit d’un état d’esprit, une mentalité, une attitude de cœur, plus que des paroles. En effet, ce n’est pas parce que je vais dire que je me repens que je le fais réellement. Entrons dans l’esprit de la repentance. Cela implique que notre cœur soit continuellement sensible au Saint-Esprit, à sa Parole, à sa direction et à ce qu’il attend de nous.

Pierre n’a rien dit mais il a pleuré. Son cœur était brisé. Il a exprimé ce qu’il ressentait par ses larmes et ça valait plus que beaucoup de discours. Nous avons l’illustration de ce qu’est une vraie repentance, un vrai changement intérieur. 

La repentance est une nécessité, une obligation. Matthieu 3 v 2 : « Repentez-vous car le royaume des cieux est proche ! » Luc 13 v 3 : « Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également ». L’éternité approche. Sans repentance il n’est pas possible d’entrer dans le règne de Dieu. 

Si la foi est la condition essentielle du salut (Ephésiens 2 v 8-10), elle doit être accompagnée d’une vraie repentance. Marc 1 v 15 : « repentez-vous et croyez à la bonne nouvelle ! » 

Les étapes de la repentance sont :

a) La conviction de péché, le profond regret d’avoir offensé Dieu. Cette repentance est suivie de la conversion, le changement de vie, Actes 26 v 20 : « j’ai prêché la repentance et la conversion ». Attristé lui-même par notre péché (Ephésiens 4 v 30), le Saint-Esprit répand sa tristesse dans le cœur qu’il veut gagner. Cette tristesse selon Dieu produit une repentance à salut dont on ne se repent jamais (2 Cor 7 v 9 et 10). La vraie repentance est le grand remède à toutes nos difficultés, car dans nos vies il n’y a qu’un seul vrai problème c’est le péché. 

b) La confession des péchés. Nommer les fautes, les présenter à Dieu et lui demander pardon. 

c) L’abandon du mal. La vraie repentance produit un dégoût du péché, une rupture des mauvaises habitudes. 

d) La complète soumission à Dieu. C’est la conversion et le cri de l’homme terrassé qui s’écrie : « Seigneur, que veux-tu que je fasse ? » (Actes 9 v 6). 

e) La persévérance dans une attitude constante de repentance. Tant que nous serons ici-bas nous aurons des progrès à faire, des victoires à remporter (1 Jean 3 v 2-3). On n'est pas à l’abri d’une chute, on doit persévérer, entretenir la communion avec Dieu, veiller et prier. 

Matthieu 12 v 41 : « Les hommes de Ninive … se repentirent à la prédication de Jonas ». La repentance vient après avoir entendu la prédication qui apporte la conviction de péché. Que demande Jésus ? Un changement d’attitude, de mentalité, d’état d’esprit, un retour vers lui, l’abandon de ce qui ne le glorifie pas dans notre vie ! 

Repentons-nous de la négligence et tout ce qui peut remplacer Dieu dans notre cœur. 

Apocalypse 2 v 21 : « je lui ai donné du temps afin qu’elle se repente ». Considérons attentivement nos voies, examinons notre cœur et prenons le temps dans le silence, de laisser le Saint-Esprit nous sonder, nous éclairer, nous révéler ce qui ne va pas. 

Est-ce que nous acceptons maintenant d’aller plus loin dans ce domaine ? Est-ce que nous voulons bien écouter ce que Dieu a à dire sur nous et est-ce que nous lui permettrons de sonder notre cœur maintenant et de nous conduire à ses pieds pour cette expérience de repentance sincère ? Est-ce que nous voulons changer, grandir, progresser ? Alors il nous faut entrer dans l’esprit de repentance et rester dans cet esprit par la grâce de Dieu. Nous verrons alors des changements significatifs dans notre vie, amen !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Louise Zbinden Sur les hauteurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider