Des enseignements texte pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Revenir, retourner dans les bras du Père

Sommaire
Revenir, retourner dans les bras du Père

J’ai toujours entendu dire que le plus difficile, dans certaines circonstances, c’est de faire le premier pas. C’est sans doute vrai mais la réalité est que parfois, l’ensemble du chemin est difficile et que chacun de nos pas peut constituer un effort particulier. Ce qui est important c’est la persévérance, la détermination à aller jusqu’au bout, à atteindre le but que nous nous sommes fixés. Les décisions qui ont été prises doivent être mises en pratique. Je me lèverai, j’irai vers mon père et je lui dirai. Trois actions qui sont programmées, trois beaux objectifs qui seront mis en œuvre. Il y a certainement un prix à payer. Rappelons cependant qu’il s’agit d’un choix volontaire, comme le précédent. Personne n’a contraint le fils à revenir ou ne lui a placé un couteau sous la gorge pour ce faire. C’est son choix, sa décision et, au moment venu il fera les choses exactement comme il les a pensées.

Dans mon premier livre « Un réveil salutaire », j’imagine un cheminement. Au départ nous dormons. Le premier pas est de nous réveiller. Le second c’est de nous lever. Le troisième c’est de sortir de la chambre. Trois étapes importantes pour ne pas replonger dans le sommeil. En fait, oui, le retour comprend plusieurs étapes. Il ne faut surtout pas s’arrêter en chemin. En effet, se réveiller est une excellente chose mais si nous restons dans le lit, nous risquons de nous rendormir. Se lever c’est bien aussi mais si nous restons dans la chambre, nous risquons d’être tentés de nous recoucher. Il est donc nécessaire de sortir de la chambre. Ensuite il y a d’autres étapes et il faut les suivre une à une.

Le fils s’est donc levé. C’était peut-être très difficile pour lui mais à quoi bon rester assis devant un troupeau de cochons qui étaient plus heureux que lui ? Quand nous nous levons ainsi, il ne faut surtout pas regretter notre position précédente. Mais, se lever après une vie de débauche devrait être facile quand nous considérons que cette vie nous a blessé et dépouillé de tout. Il existe des expressions telles que : « tirer un trait sur son passé », ou « tourner la page ». C’est là que nous allons parler de renoncer à notre passé, mettre un point final à cette situation. Nous voilà déterminés à changer de vie. Nous coupons les liens. Nous mourons à ces pratiques.

Comme le fils, nous nous mettons en route. Faut-il parler de la durée du voyage de retour ? Elle peut être variable d’un individu à l’autre. Cependant, le chemin du retour est plein de difficultés et de combats, de doutes, de nouvelles tentations pour nous ramener en arrière mais aussi, il est plein d’espérance car nous savons que si nous allons jusqu’au bout, nous trouverons le repos, la paix, la délivrance, le salut tant attendu. 

Ce chemin de retour va nous montrer notre détermination personnelle à aller jusqu’au bout du chemin. La Bible dit que ce sont les violents qui s’emparent du Royaume. Violents ? Oui, nous avons bien lu. C’est dans le sens de violence vis-à-vis de nos désirs, pulsions, de notre chair. Nous voulons mettre toutes ces choses à mort pour vivre, non plus selon la chair mais selon l’Esprit, non plus dans les ténèbres mais dans la lumière, non plus dans le mensonge mais dans la vérité.

Dernière étape : le fils est arrivé à la maison du père. Il était loin de se douter que le père attendait son retour et surveillait le chemin chaque jour depuis son départ. Il ne pouvait pas se douter de la haute qualité de l’accueil qui lui serait réservé mais il a quand même prononcé sa fameuse phrase qui était préparée depuis longtemps dans son cœur. Il l’avait peut-être répétée mainte et mainte fois pendant son voyage. Le père ne lui a pas donné l’occasion de finir sa phrase tellement il était heureux de retrouver son fils.

Quant à nous, faisons un bon choix, décidons-nous, mettons-nous en route. Nous ne regretterons jamais la fin de notre voyage.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire
  • Bougie Il y a 5 mois, 1 semaine

    J'aimerais tellement le vivre ainsi.. Croire que mon Père Céleste, à la différence de mon père terrestre qui m'a rejetée à la naissance, il y a bientôt 71 ans, m'accueille BRAS OUVERTS.. Je m'efforce de le croire, mais je ne ressens rien.
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Potenciel Music ADORE SESSIONS

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider