Des enseignements texte pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

La vie nouvelle

Sommaire
La vie nouvelle

Quand le fils est revenu dans les bras du Père, celui-ci s’est exclamé : « mon fils que voici était mort et il est revenu à la vie ». Dans notre vie de débauche, nous étions certes vivants physiquement mais étions spirituellement morts car coupés de notre source de vie. Le retour vers le Père n’est donc pas une expérience anodine ni un petit détail de notre histoire personnelle. C’est un véritable renouveau, un recommencement, un autre départ. C’est une expérience extraordinaire, merveilleuse. Je la vis pleinement comme une grâce, un don de Dieu, un trésor pour lesquels je suis pleinement reconnaissant. 

Les hommes, quant à eux, préfèreraient encore juger, condamner, punir. En effet, on amena une femme surprise en flagrant délit d’adultère à Jésus dans l’intention que, selon la loi, celle-ci fut mise à mort. Jésus comprenant la pensée et le désir de ces hommes, leur dit que celui d’entre eux qui n’a jamais péché lui jette la première pierre. Heureusement que tous ces messieurs furent interpellés dans leur propre conscience et s’enfuirent un à un. Ce qui est merveilleux, c’est que Jésus ne juge pas non plus et il dit : « va, et ne pèche plus ». Nous ne pouvons pas rester insensibles à une telle parole de grâce.

En effet, notre Dieu nous accorde une nouvelle chance, un nouveau départ, parce qu’il nous aime. Certes, un temps de jugement viendra mais pour l’instant nous sommes encore à l’ère de la grâce. Cette grâce nous appelle, nous attire, nous pousse à revenir, nous jette aux pieds du Sauveur, fait pleurer nos cœurs, confesser nos péchés et réclamer le secours de Dieu. Celui-ci nous reçoit et nous accueille favorablement parce qu’il nous aime et refuse de nous perdre. Le prix qu’il a donné pour notre salut est exorbitant. Il préfère nous sauver plutôt que de nous condamner.

Le Seigneur nous laisse malgré tout libres de nos choix mais il dispose notre cœur à tirer des leçons de nos expériences et à nous rendre compte par nous-mêmes combien le monde nous ment et le péché est terriblement destructeur et mortel. Revenir vers le Père est alors le commencement d’une vie nouvelle. Elle équivaut à une nouvelle conversion. Dans ces moments, nous retrouvons une véritable communion avec notre Dieu.

La Bible dit que ceux qui sont en Christ sont de nouvelles créatures. Pour eux, les choses anciennes sont passées, voici que toutes choses sont faites nouvelles. Nous pouvons rendre grâce à Dieu qui efface nos transgressions, qui déchire l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui annule notre lourde dette envers lui.

Pour retrouver la vie nouvelle, nous sommes passés par plusieurs étapes. Tout d’abord, après avoir passé beaucoup de temps dans nos diverses débauches, comme le fils prodigue, nous avons fini par nous arrêter et réfléchir, et nous avons enfin ouvert les yeux et regardé notre réalité en face. Ensuite nous sommes venus tout simplement et tels que nous étions, sans prétention, au Seigneur. Nous lui avons confié ce problème sans plus rien cacher. Nous avons pris conscience que sur la croix du calvaire Jésus avait pris ce problème précis. Il est mort pour cela. Il est ressuscité, triomphant de ces pratiques et péchés, et nous communiquant sa victoire. Par la foi, nous avons saisi cette victoire. Nous avons fait demi-tour et sommes partis dans une autre direction. C’est la repentance, c’est le choix de vivre d’une façon différente.

Nous sommes déterminés maintenant à marcher avec Jésus dans la lumière et la vérité, veillant sur notre cœur plus que sur toute autre chose, car de lui viennent les sources de la vie. Nous choisissons désormais la radicalité vis-à-vis du péché et le mettons à mort. La chair est crucifiée. Maintenant nous montons librement sur la table d’opération divine et laissons le Seigneur nous ausculter, nous sonder. Nous lui offrons notre corps en sacrifice, ce corps qui s’est vautré allègrement et souillé dans la boue du péché. Aujourd’hui nous savons que ce corps est maintenant propre, pur, et nous sommes déterminés à rester dans cet état de grâce devant Dieu.

Maintenant que le Fils nous a affranchi, nous sommes et resterons pour toujours réellement libres et marcherons avec Dieu continuellement sur le nouveau chemin. Voilà la vie nouvelle. Elle se prolongera jusque dans l’éternité. 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Potenciel Music ADORE SESSIONS

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider