Des enseignements texte pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Lutter pour le bon combat

Sommaire
Lutter pour le bon combat

Hier, nous avons commencé à examiner le type d'adversité auquel Paul était confronté et la façon dont il y a répondu. Puis il dit aussi "Apporte mon parchemin, surtout les parchemins".

Pourquoi voulait-il les livres et les parchemins ? Il voulait écrire des lettres et il n’avait pas de quoi le faire. Quel genre de lettre croyez-vous qu’il voulait rédiger ? Des lettres pour se plaindre de sa situation ? J’en doute. Je crois qu’il s’inquiétait pour les églises chrétiennes et les disciples qu’il connaissait dans différentes parties du monde, et il voulait leur écrire pour les consoler, les encourager. Son esprit n’était pas du tout centré sur lui. C’est l’image de Paul à la fin de sa vie dans l’adversité.

Demandons-nous dans cette situation quelle était l’attitude de Paul. Il l’affirme lui-même dans 2 Timothée 4:6-8 :

« Car, pour moi, je sers déjà de libation, et le moment de mon départ approche. »

Je me demande si vous voyez l’image. Dans les sacrifices de l’Ancien Testament, on devait offrir avec chaque animal une offrande de vin. Le sacrifice de l’animal n’était pas complet tant qu’il n’y avait pas le vin. Paul dit : « J’ai offert au Seigneur le sacrifice de mon travail, les disciples que j’ai faits, les églises que j’ai fondées et, pour que le sacrifice soit complet, ma propre vie est répandue comme le vin offert. » Alors il dit : « Car, pour moi, je sers déjà de libation, et le moment de mon départ approche. » Remarquez l’expression « le moment de mon départ approche ». Souvenez-vous que rien ne peut nous atteindre tant que nous marchons dans la volonté de Dieu avant que le temps de Dieu n’arrive.

« J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi. »

J’aimerais vous dire, cher ami, que, si vous voulez garder la foi, vous devrez combattre le bon combat. La foi est un combat, elle demande du courage, de la détermination, un engagement. Paul dit : « J’ai achevé la course, j’ai fait ce qui m’était demandé ». Puis il regarde vers l’éternité. C’est comme une fenêtre ouverte dans cette cellule et à travers laquelle il regarde au-delà de ces murs de pierres grises.

« Désormais la couronne de justice m’est réservée ; le Seigneur, le juste juge, me la donnera dans ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement. » (verset 8)

Cela m’a toujours touché, car Paul savait qu’il allait se présenter devant un juge injuste qui allait prononcer une sentence injuste, une sentence de mort. Il dit : « Ce n’est pas le dernier jugement. Il y en a un autre derrière. Et dans l’éternité je me tiendrai devant un juste juge et il me donnera la juste récompense pour tout ce que j’ai accompli à son service. » Il avait une telle confiance. Il savait que tout était sous le contrôle de Dieu. Il n’y avait pas d’amertume, pas de regrets. Quel était le secret d’une telle attitude ? Je crois que c’est merveilleusement expliqué dans 2 Timothée 1:12. En parlant de tout ce qu’il a traversé, il dit :

« Mais je n’en ai point honte, car je sais en qui j’ai cru, et je suis persuadé qu’il a la puissance de garder mon dépôt jusqu’à ce jour-là. »

Je voudrais prendre deux phrases clés pour trouver le secret de la sérénité et de la sécurité dans l’adversité. Tout d’abord : « Je sais en qui j’ai cru ». Remarquez qu’il ne dit pas : « Je sais ce que j’ai cru ». Sa sécurité ne reposait pas sur une doctrine, mais sur une personne, la personne du Seigneur Jésus-Christ. Cher ami, il ne suffit pas de croire en une doctrine. Cette doctrine doit vous conduire à une personne, à la personne du Sauveur, du Seigneur Jésus. Pouvez-vous dire : « Je sais en qui j’ai cru ? » Je ne vous demande pas si vous savez en quoi vous croyez, mais si vous savez en qui vous avez cru.

Ensuite Paul fait une affirmation très significative : « Je suis persuadé qu’il a la puissance de garder mon dépôt jusqu’à ce jour-là. » La King James Version traduit : « …ce que je lui ai remis… » C’est le secret de la véritable sécurité, son engagement total envers Dieu et envers sa volonté. Quand vous engagez votre vie, tout ce que vous êtes et tout ce que vous allez devenir entre les mains de Dieu, vous pouvez être absolument certain que Dieu est capable de garder ce que vous lui avez confié.

Que Dieu vous bénisse et qu’il vous garde !

Ma prière aujourd’hui : 

« Cher Père, je veux encore te remercier pour la sécurité complète et totale que tu m'apportes, dans tous les domaines de ma vie. Aide-moi à connaître ta volonté, à rester dans ta volonté et à te suivre fidèlement. Aide-moi à finir la course, à mener le bon combat et à rester dans la foi. Au nom de Jésus, amen. »

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Vous en voulez plus ?

Découvrez d’autres ressources de Derek Prince sur sa page auteur.

Pour vous procurer sa biographie, veuillez cliquer sur ce lien et vous serez captivé(e) par l’histoire d’une vie d’un homme que Dieu a choisi pour être "un enseignant de la Bible en amour, en vérité, pour beaucoup", dans notre temps. 

Une histoire vraie, honnête, réaliste, d’un homme comme vous et moi, que Dieu a pu former, utiliser, et qui a bien fini sa course. Un exemple et une inspiration pour tous les chrétiens !

Découvrez le ministère de Derek Prince Ministries France en vous rendant sur derekprince.fr

 

1 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Louise Zbinden Sur les hauteurs

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus

Valider