Des enseignements texte et audio pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Un nouveau départ

Sommaire
Un nouveau départ

Dans la journée précédente je vous ai présenté l’arche de Noé comme une image vivante du nouveau commencement et de la nouvelle vie que Dieu a prévue pour nous en Jésus. A un moment donné Noé et sa famille ont dû entrer dans l’arche. C’était une transaction dans un espace spatio-temporel. Sans cette transaction l’arche aurait toujours été parfaite, mais n’aurait pas servi pour Noé et sa famille. Ils ont dû prendre une décision. Ils ont dû faire quelque chose de simple. Ils ont dû passer du monde extérieur à l’arche. A partir du moment où ils sont entrés dans l’arche ils ont bénéficié d’un salut permanent. Ils ont été sans arrêt protégés des eaux et du déluge qui était le jugement de Dieu sur le monde païen. Enfin, en étant dans l’arche et en passant à travers les eaux, ils ont émergé dans un nouveau monde -le thème même de ce parcours- UN NOUVEAU DÉPART.

Nous allons maintenant examiner le Nouveau Testament et je vais vous montrer comment ces trois étapes de l’arche s’appliquent exactement au salut que Dieu nous offre en Jésus. Je vais parler de ce que j’appelle les trois temps du salut - les trois temps du verbe "sauver". Certains d’entre vous ne sont peut être pas familiers de la grammaire, ainsi permettez-moi de vous dire un mot à propos du "temps". Le mot "temps" est utilisé par les grammairiens pour définir le temps qui est dénoté par la forme du verbe. Il y a trois temps principaux - le passé, le présent et le futur. Nous parlons donc d’un temps passé, d’un temps présent et d’un temps futur. Je vais maintenant prendre ces termes grammaticaux et vous montrer comment ils sont utilisés en rapport avec le verbe "sauver" et combien ils nous éclairent. Ils nous aident à comprendre comment le salut peut œuvrer dans nos vies.

Tout d’abord, j’aimerais prendre le temps parfait du salut. Le passé composé dénote quelque chose qui est arrivé dans le passé et qui demeure tel quel. Il n’est donc plus sujet au changement. Ainsi, cela décrit une action du passé qui persiste sous la même forme jusque dans le présent. Ce temps est utilisé pour le verbe "sauver". Par exemple, dans Ephésiens 2:8, Paul dit :

“Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu.”

"C’est par la grâce que vous avez été sauvés". C’est le passé composé. Il décrit une action qui est arrivée dans le passé mais l’effet perdure encore. C’est maintenant. C’est installé. C’est accompli. C’est ainsi qu’est le salut. 

Ma Prière aujourd'hui :

« Père, je te remercie d'avoir été "sauvé" par le sacrifice de Jésus il y a deux mille ans. C'est arrivé une fois, mais ses effets demeurent, c'est là, c'est réglé et complet. Aide-moi, par ton Esprit Saint, à comprendre de plus en plus cela et à marcher dans ta lumière pour ta gloire. Et fais de moi un canal de ton salut parfait pour ceux qui m'entourent.  Au nom de Jésus, amen. »

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Vous en voulez plus ?

Découvrez d’autres ressources de Derek Prince sur sa page auteur.

Pour vous procurer sa biographie, veuillez cliquer sur ce lien et vous serez captivé(e) par l’histoire d’une vie d’un homme que Dieu a choisi pour être "un enseignant de la Bible en amour, en vérité, pour beaucoup", dans notre temps. 

Une histoire vraie, honnête, réaliste, d’un homme comme vous et moi, que Dieu a pu former, utiliser, et qui a bien fini sa course. Un exemple et une inspiration pour tous les chrétiens !

Découvrez le ministère de Derek Prince Ministries France en vous rendant sur derekprince.fr

 

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.