Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Le chien dans la Bible

Sommaire
Le chien dans la Bible

Bonjour Mon ami(e),

“Prenez garde aux chiens, prenez garde aux mauvais ouvriers, prenez garde aux faux circoncis” (Philippiens 3 :2).

Dans la Bible l’image du chien est utilisée pour décrire les hommes impurs, les méchants, les violents : “Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge” (Apocalypse 22 :15).
La perception que nous avons du chien de nos jours n’a rien de commun avec celle que les hommes en avaient dans les temps bibliques. Aujourd’hui nous pouvons le voir, soit comme un compagnon fidèle, apte à sauver des vies dans certaines situations catastrophiques, soit comme un excellent gardien de troupeaux de brebis ou encore comme un guide pour aveugles…Mais dans la Bible, les chiens sont considérés comme des bêtes impures.

L’argent que l’on pouvait obtenir de la vente d’un chien ne devait pas être apporté dans le temple (Deutéronome 23:18). Les chiens, en ces temps anciens, étaient des bêtes à moitié sauvages, vivant plus ou moins en liberté. Ils étaient le symbole de l’impureté et de la voracité.
Pour ceux qui ont connu Christ et qui s’en sont détournés, Pierre cite ce proverbe: “Le chien est retourné à ce qu’il avait vomi lui-même…” (2 Pierre 2 :22).
De nombreux textes nous parlent de chiens qui dévorent, y compris des hommes. Voyez (1 Rois 14 :11 ; 1 Rois 16 :4 ; 1 Rois 21 :19 ; 1 Rois 21:23 ; Psaumes 22 :21)…
Tous ces textes nous renvoient une image des chiens, quelque peu détestable.

Cependant, s’ils personnifient le mal, la violence, le péché dans la vie des hommes livrés à eux-mêmes, nous savons aujourd’hui, qu’un chien sera plus ou moins le reflet de son maître. Un maître violent peut faire de son chien un monstre, un maître intelligent et patient peut faire de son chien un ami fidèle.
Ainsi l’homme livré à lui-même, sous l’influence du mal qui agit dans le monde, peut devenir un monstre, mais l’homme qui accepte de devenir un disciple de Christ sera une source de bénédiction pour ceux qui l’entourent. Le maître fait le chien !

Ce lien entre le chien et son maître, apparaît dans cette parole de l’Évangile : “…Les petits chiens mangent les miettes qui tombent de la table de leurs maîtres” (Matthieu 15 :27).
De quel pain nourrissons-nous notre âme ? À quelle table venons-nous chercher notre nourriture ? Nous pouvons choisir de nous nourrir de tout ce qu’il y a d’impur dans le monde : violence, haine, pornographie etc. Ou alors nous choisissons Jésus pour Maître, et notre nourriture vient de sa table. Celui qui vient à la table de Jésus, ne manquera de rien.
Cette femme en se satisfaisant des miettes venant de Jésus, verra sa fille guérie !

Ma prière en ce jour :

Seigneur, je te choisis pour maître, et désire être nourri de tout ce qui vient de toi. Amen !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...