Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Nous voulons un roi

Sommaire
Nous voulons un roi

Bonjour Mon ami(e),

“Alors tous les arbres dirent au buisson d’épines : Viens, toi, règne sur nous” (Juges 9 :14).

Dans cette parabole des arbres qui veulent élire un roi (Juges 9 :7/14), nous sommes enseignés sur la tentation permanente qui guette tous les groupes humains, qu’ils soient religieux, politiques, sportifs etc. : c’est le besoin d’un leader qui sera à leur tête.

Ce qui est mis en évidence, c’est que celui qui est ainsi mis sur le trône n’est pas forcément le plus humble ou le plus sage, mais un mégalomane, un manipulateur, un séducteur, qui, dans cette parabole, est symbolisé par le buisson d’épines.

Il convient de dire que parfois, ceux qui sont ainsi intronisés, sont au départ d’honnêtes responsables, simples, humbles, efficaces, disponibles mais suite au culte de la personnalité dont ils sont l’objet à cause de toutes ces qualités et de leur succès, ils perdent un jour ou l’autre le sens des réalités et sombrent dans la mégalomanie et la manipulation. Le cas le plus typique mentionné dans la Bible est assurément celui du roi Saül (1 Samuel 15 :17).

Il se peut, que notre désir collectif, lorsque nous appartenons à un groupe religieux, à une Église évangélique, ce soit d’avoir le meilleur pasteur, la meilleure Église, celle qui est la plus accueillante et qui répond le mieux aux besoins spirituels de notre société.

Lorsqu’un pasteur a quelque réussite ici ou là, nous mettons en place le culte de la personnalité de cet homme, et sans nous en rendre compte nous sommes les artisans de sa propre ruine, surtout s’il commence à être sensible aux éloges des uns et des autres. Au sommet de leur réussite, certains pasteurs en arrivent à être déconnectés des réalités, à vouloir imposer leur vision et pour y parvenir à utiliser la manipulation. L’admiration dont ils sont l’objet à cause de leurs qualités au départ de leur ministère, leur donne une sorte d’aura, qui peut finir par les amener à croire qu’ils sont les seuls à avoir la révélation des choses de Dieu.

Lorsqu’une place importante est accordée aux paroles prophétiques, aux guérisons et aux miracles, le culte de la personnalité est devenu un véritable piège pour certains ministères.

Le processus est le même que celui qui est décrit lorsque Jésus a multiplié le pain. “Ces gens, à la vue du miracle que Jésus avait fait…allaient venir l’enlever pour le faire roi…” (Jean 6 :14/15). Jésus s’est retiré sur la montagne, lui seul, nous dit Jean. Jésus ne s’est pas laissé piéger par le culte de la personnalité.

Un conseil pour ce jour :

Quel que soit notre service dans une église, soyons reconnaissants pour les dons que Dieu accorde aux uns et aux autres, et exhortons-nous à donner gloire au Seigneur pour toutes choses.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...