Béni par un homme charnel

Sommaire
Béni par un homme charnel

Bonjour Mon ami(e),

“Isaac sentit l’odeur de ses vêtements ; puis il le bénit” (Genèse 27.27).

La bénédiction qu’Isaac va donner à Jacob vient après la satisfaction d’avoir dégusté un bon repas. En effet, Isaac est plus sous l’influence de ses sens charnels, que sous l’influence du souffle du Tout-Puissant, lorsqu’il bénit Jacob. Cependant cette bénédiction aura son accomplissement, d’autant plus qu’elle sera accompagnée de la bénédiction donnée au chapitre 28 versets 1 à 4, où là, Isaac a retrouvé son acuité spirituelle.

Comme cela a été dit, la première partie de la bénédiction concerne la prospérité personnelle de Jacob. La deuxième partie de la bénédiction concerne la place de Jacob au milieu des autres peuples et nations : “Que des peuples te soient soumis, et que des nations se prosternent devant toi ! Sois le maître de tes frères…” (Genèse 27. 29). “Que tu possèdes le pays où tu habites comme étranger” (Genèse 28.4).
Au moment où cette bénédiction est donnée, Jacob n’a rien. Il est un étranger sur cette terre de Canaan. Or, Dieu le bénit pour que sa postérité possède le pays, pour que les peuples qui y sont, lui soient soumis, et que même la descendance d’Ésaü lui soit soumise.
Nous devons laisser de côté toute idée de domination arbitraire. Il y a dans la bénédiction de Dieu, non la promotion d’une domination destructrice, mais le désir d’une influence constructive et libératrice des autres nations. Dieu souhaite que Jacob et sa descendance soient le modèle, la référence, l’exemple à suivre au milieu de toutes les nations. Que les peuples abandonnent leurs divinités païennes et sanguinaires pour suivre le Dieu miséricordieux et compatissant, celui qui bénit Jacob en dehors de toute notion de mérite.

Jacob est béni par un homme charnel, bien imparfait. Mais nous aussi, bien qu’imparfaits, nous sommes appelés à nous bénir les uns les autres. Dieu ne cherche pas des hommes parfaits pour bénir les autres, il n’en trouverait aucun, mais il désire faire de chacun de nous des canaux de bénédiction pour les autres.
La bénédiction d’Isaac sur Jacob va s’accomplir, non à cause des mérites de Jacob, non à cause de la spiritualité d’Isaac, mais uniquement parce que Dieu veut bénir, et se servir des hommes, même imparfaits, pour bénir.

Tout comme Jacob fut béni pour guider les nations vers la connaissance du vrai Dieu, nous qui sommes les disciples du Seigneur, nous sommes appelés à nous bénir les uns les autres pour que nous bénissions tous ceux qui nous entourent.
Par sa présence dans le monde, par son témoignage auprès de tous les peuples, l’Église est appelée à conduire les hommes vers la lumière de l’Évangile.

Ma prière en ce jour :

Seigneur, je bénis mes frères et sœurs, je bénis chaque croyant, afin que nous devenions des sources de vie et de bénédiction pour toutes les nations, pour tous ceux auprès desquels nous vivons. Amen !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire