Christ le témoin fidèle

Sommaire
Christ le témoin fidèle

Bonjour Mon ami(e),

“Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable… ” (Apocalypse 3:14).

Alors que l’apôtre Jean était déporté sur l’île de Patmos, il reçut une grande révélation concernant Jésus-Christ. L’un des aspects de cette révélation est que Christ est appelé le témoin fidèle.

Il est intéressant de noter dans ce verset, que le témoin fidèle est aussi appelé l’Amen. Or, en Hébreu, le mot “fidèle” vient de “amanah” qui a donné aussi le mot “amen”. Les mots “fidèle” et “amen” procèdent de la même racine. Celui qui est fidèle, est fiable, et donc on approuve ses dires.

Ce que l’on attend d’un témoin, c’est qu’il atteste avec exactitude ce qu’il a vu et entendu. Ainsi parce qu’il est le témoin fidèle, les paroles de Jésus-Christ sont fiables. Elles sont fiables lorsqu’il parle du Père, car il a connu le Père, et il est venu sur cette terre pour nous le faire connaître. C’est ce qu’il rappelle à Nicodème (Jean 3:11/13). C’est parce qu’il connaît le Père (Jean 10:15), que son témoignage est vrai, il sait ce qu’il dit, et son Père lui rend témoignage (Jean 5:31/37).
Quand il parle de Dieu, du ciel, de l’Esprit-Saint, de la création et même de l’homme, il nous dit fidèlement les choses qu’il connaît. Il était présent à la création, et ses paroles sont fiables.

Dans la recherche scientifique, un objet témoin sert de repère et de point de comparaison. Par exemple, si un animal n’a pas subi un vaccin, il est la référence de base à laquelle seront comparés ceux qui en ont subi un. On parle également d’une maison témoin pour désigner une maison qui sert de modèle pour la vente… Jésus-Christ est, en ce sens, le témoin fidèle. Celui qui sert de modèle et de référence pour nous qui sommes ses disciples. Par son humanité parfaite, Christ devient notre modèle.

En sport, le témoin est ce bout de bois que les coureurs se font passer les uns aux autres. Perdre le témoin ou le laisser tomber, disqualifie l’équipe. Nous qui sommes engagés dans la course (Actes 20:24 ; Colossiens 2:18 ; 2 Timothée 4:7 ; 1 Corinthiens 9:24), nous avons la responsabilité de porter fidèlement le “témoin fidèle”, c’est à dire Christ, à ceux qui nous observent. Notre vie, imprégnée du caractère de Christ, rend témoignage à ce monde, du “témoin fidèle” qui vit en nous. Voilà pourquoi les disciples sont également appelés les fidèles, comme nous le voyons dans de nombreux textes des épîtres (Éphésiens 1:1 ; Colossiens 1:1).

Questions pour ce jour :

Ma vie reflète-t-elle le témoignage de Christ ? Lui, qui est le “témoin fidèle”, est-il vu dans ma vie ? Suis-je toujours dans la course ? Ma vie reflète-t-elle sa fidélité ? Sa fidélité est-elle le standard auquel j’aspire ?

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire