De “bonnes” excuses ?

Sommaire
De “bonnes” excuses ?

Bonjour Mon ami(e),

“Mais tous unanimement se mirent à s’excuser.” (Luc 14.18)

“Je n’ai pas eu une minute” disons-nous (mais nous trouvons TOUJOURS le temps de faire ce qui nous plaît, et nous le savons bien). Ou encore : “Demain, je m’y mets ! ” (Vraiment ? Cela fait six mois que nous répétons la même chose !)

Dès les toutes premières pages de la Bible, les êtres humains sont les champions des “bonnes” excuses et de la mauvaise foi. “Ce n’est pas moi, c’est ma femme”, objecte Adam. Et celle-ci, à son tour, attribue la responsabilité de sa désobéissance au serpent.

Les hommes trouvent toutes sortes de “bonnes” excuses pour ne pas répondre à l’appel de Dieu. “Je bégaie”, dit Moïse. “Ma famille et la plus pauvre”, objecte Gédéon. “Je suis trop jeune”, répond Jérémie. Quant à Jonas, il s’enfuit carrément à toutes jambes ! On pourrait multiplier les exemples…

Quel contraste frappant avec notre Seigneur Jésus-Christ ! Au moment de son supplice, il aurait pu trouver toutes sortes d’excuses légitimes, lui qui était le grand Exclu, le grand Rejeté… Pendant toute sa vie, n’a-t-il pas bu jusqu’à la lie la coupe de l’incompréhension et de l’inconstance des hommes ? La foule qui l’acclamait lors de son entrée à Jérusalem n’a pas tardé à retourner sa veste et à crier : “Crucifie-le !”, lui préférant un criminel notoire. Même ses disciples, malgré leurs belles déclarations, ont dormi au lieu de le soutenir dans son âpre combat, avant de s’enfuir et de le renier sans vergogne… Cependant, Jésus a dit : “Mon Père, s’il est possible, que cette coupe s’éloigne de moi! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux” (Matthieu 26.39). Alors qu’il avait toutes les raisons du monde de sombrer dans l’amertume ou de se trouver des excuses légitimes, il a résolument adhéré à la volonté du Seigneur pour sa vie. C’est pour moi un sujet d’émerveillement contant.

Ma prière de ce jour :

Je réalise que mes excuses, loin d’être « bonnes », sont en réalité des péchés. Je veux apprendre à te dire sans cesse : “Voici, je viens… Je veux faire ta volonté, mon Dieu! Et ta loi est au fond de mon cœur” (Psaume 40.7). Viens à mon aide, Seigneur, je t’en prie !

Aline Neuhauser

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire