Dieu demeure fidèle malgré nos égarements

Sommaire
Dieu demeure fidèle malgré nos égarements

Bonjour Mon ami(e),

“Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.” (1 Jean 1.9).

Lorsque nous péchons, nous nous demandons parfois, comment nous avons pu succomber à la tentation. Notre perplexité est d’autant plus grande que nous avons les promesses de l’Écriture qui nous rappellent que Dieu ne permettra pas que nous soyons tentés au-delà de nos forces.
Dans une telle situation, la chose capitale dont nous devons nous souvenir, c’est que malgré nos fautes, Dieu demeure fidèle. Voilà pourquoi, ayant prévu nos manquements occasionnels, Dieu nous indique comment sortir de la culpabilité : la confession de nos fautes.

Sa fidélité demeure la base sur laquelle une relation de paix, et de confiance, peut être restaurée, à la seule condition que nous reconnaissions notre faute. La vérité, de notre part, conjuguée à sa fidélité, sont les deux éléments pour recréer une communion sereine avec lui. La fidélité de Dieu est la base sur laquelle nous nous appuyons pour être pardonnés de nos infidélités, lorsque nous les avouons.

Toute l’histoire, des hommes et des femmes mentionnés dans la Bible, est parsemée de fautes dues à leur infidélité, ou à leur incrédulité. Citons rapidement les cas d’Adam et Ève qui désobéissent, de Caïn qui tue son frère Abel, d’Abraham qui ment à deux reprises, de Jacob qui trompe son père et son frère… De David qui fait mourir Urie le Héthien pour lui prendre sa femme… La liste serait interminable, mais tous ces manquements ont-ils altéré la fidélité de Dieu à leur égard ? Pas du tout, mais, pour être pardonnés, ils ont dû reconnaître leurs fautes. L’apôtre Paul rappelle que leurs fautes, n’a pas altéré la fidélité de Dieu : “Eh quoi ! Si quelques-uns n’ont pas cru, leur incrédulité annulera-t-elle la fidélité de Dieu ?” (Romains 3.3). Evidemment, la réponse est non ! Ainsi, lorsque David confesse son péché dans le Psaume 51, il peut relever la tête comme il le dit également au Psaume 32.

Dieu, qui nous connaît parfaitement, a contracté une alliance avec nous ; il désire que nous triomphions de tous nos manquements en confessant nos péchés.
Dans le livre de l’Apocalypse, Dieu nous rappelle qu’il connaît les diverses Églises, il connaît leurs faiblesses, et à chacune il donne le seul moyen de s’en sortir : “Repens-toi”. Il nous précise, dans la dernière lettre, que la base sur laquelle il garantit le pardon, c’est sa fidélité : “Voici ce que dit…le témoin fidèle… ” (Apocalypse 3.14). Il est le fidèle, et prêt à nous faire grâce, si nous nous repentons.

Ma prière en ce jour :

Merci Seigneur pour ta fidélité, tu me gardes ta confiance et ton amour, je te confesse mon péché, et merci pour le pardon que tu m’accordes. Amen !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire