Hiérarchie ou plan de construction ?

Sommaire
Hiérarchie ou plan de construction ?

Bonjour Mon ami(e),

« Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part. Et Dieu a établi dans l’Église premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs, ensuite ceux qui ont le don des miracles, puis ceux qui ont les dons de guérir…  » (1 Corinthiens 12.27/28)

Les deux images les plus utilisées par les apôtres pour parler de l’Église sont l’image du corps et l’image de l’édifice. En parlant du corps, l’apôtre donne une énumération de quelques dons et ministères en les cataloguant ainsi : Premièrement, deuxièmement, troisièmement … Certains ont voulu voir dans ce texte la mise en place d’une hiérarchie cléricale et en ont conclu qu’il était normal que l’autorité la plus grande soit exercée par le collège apostolique. Est-ce cela que les apôtres ont voulu enseigner ? Avant de nous prononcer considérons un deuxième texte dans lequel Paul parle de son ministère : « Selon la grâce de Dieu qui m’a été donnée, j’ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus. » (1 Corinthiens 3.10)

Ici l’apôtre indique qu’en tant qu’apôtre il a posé le fondement. Ce texte établit-il une hiérarchie entre les ministères où indique-t-il un ordre logique dans une construction ? Le premier à intervenir est l’architecte.

De quoi est-il question dans ces textes, de hiérarchie ou de services ? Le contexte est suffisamment clair pour nous indiquer que ces passages ne définissent pas une suite rationnelle de postes d’autorité mais une suite rationnelle des dons nécessaires à la construction de l’édifice spirituel que représente l’Église. C’est à cause de notre arrière-plan religieux ou même social que nous voyons une hiérarchie dans la liste des dons que présente Paul dans 1 Corinthiens 12.28.

L’interprétation naturelle et logique découlant du contexte c’est que cette énumération de dons reflète, avant tout, une priorité logique des ministères nécessaires à la construction de l’Église et certainement pas une hiérarchie. L’ordre indique le degré d’utilité du don pour l’édification de l’Église, au fur et à mesure de sa croissance. Paul le dit clairement dans 1 Corinthiens 3.10, pour la construction de l’Église, il faut avant tout, le ministère des apôtres, car ce sont eux qui posent la fondation. Comme les apôtres posent le fondement de l’église, ils sont cités les premiers. Tout comme on pourrait dire que pour édifier une maison il faut premièrement un maçon qui pose les fondations et construit les murs, deuxièmement un charpentier qui pose la charpente et le toit, troisièmement un plaquiste… Le maçon n’est pas plus grand que l’électricien ou le menuisier qui viennent en deuxième ou troisième position etc. Chacun est un élément essentiel pour l’édification de l’ensemble.
Le rôle des apôtres est prioritaire, mais cette priorité ne signifie pas primauté !

Ma prière en ce jour :

Merci pour la diversité des ministères qui, étant complémentaires, participent les uns et les autres à l’édification de l’Église. Amen!

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire