Isaac bénit Jacob

Sommaire
Isaac bénit Jacob

Bonjour Mon ami(e),

“Voici l’odeur de mon fils est comme l’odeur d’un champ que Dieu a béni. Que Dieu te donne de la rosée du ciel, et de la graisse de la terre, du blé et du vin en abondance !” (Genèse 27.28).

La bénédiction d’Isaac sur Jacob comporte trois volets. Dans un premier temps, la bénédiction porte sur la prospérité agricole. Il est question d’un champ que Dieu bénit, très fertile et irrigué par la rosée, produisant du blé et du vin en abondance.
Il est certain que cette bénédiction revêt un caractère symbolique, en effet Jacob ne sera pas agriculteur, mais berger. La richesse de Jacob ne se mesurera pas en quintaux de blé ou en hectos de vin, mais en têtes d’ovins et de bovins. Donc, quels symboles sont derrière cette bénédiction ?

Le premier symbole est celui du champ. C’est là où l’on sème et récolte. La Bible utilise souvent l’image du champ pour parler de l’œuvre de Dieu. Dieu veut bénir notre champ de travail, notre activité. Il désire que notre service produise un fruit abondant. Pour cela nous avons besoin de la rosée du ciel, symbole du Saint-Esprit et de la graisse de la terre, symbole de la Parole faite chair et qui est venue sur notre terre. La bénédiction de Jacob est aussi pour chacun de nous. Dieu veut bénir votre champ d’activité en répandant son Esprit sur vos vies, et en vous nourrissant de sa Parole.

Le deuxième symbole est celui du blé et du vin. Ce sont les produits issus d’une terre riche et fertile. Le blé est le symbole de la vie, de la satisfaction, du bien-être, du bonheur, et le vin est le symbole de la joie. Dans la vie de ceux que Dieu bénit, on retrouve la satisfaction et la joie, quand bien même ils passent par l’épreuve : “Il y a d’abondantes joies devant ta face, des délices éternelles à ta droite” (Psaume 16.11). Beaucoup cherchent passionnément la satisfaction et la joie, et oublient qu’elles ne peuvent venir que de notre intimité avec Dieu. Jacob a reçu cette bénédiction, au travers des paroles d’Isaac. Les paroles de bénédiction ont un impact bienfaisant. Voilà pourquoi nous sommes nous-mêmes appelés à bénir : “Bénissez et ne maudissez pas” (Romains 12.14).

Enfin le dernier symbole est celui de l’odeur. L’odeur répandue est une odeur agréable. Nous sommes, comme Jacob, invités à répandre une odeur de vie, un parfum agréable : “Grâces soient rendues à Dieu… qui répand par nous, en tout lieu, l’odeur de sa connaissance” (2 Corinthiens 2.14). Le parfum, largement utilisé dans le temple, symbolise la prière et l’adoration. Que vos vies répandent ce parfum de louange, à la gloire de Dieu.

Ma prière en ce jour :

Merci Seigneur pour la bénédiction que tu répands sur ma vie, comme ce fut le cas pour Jacob. Amen !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire