L'autorité bien comprise

Sommaire
L'autorité bien comprise

Bonjour Mon ami(e),

“Christ est le chef de tout homme, l’homme est le chef de la femme, Dieu est le chef de Christ.” (1 Corinthiens 11.3)

Certains, lorsqu’ils lisent ce verset, sont scandalisés par cette déclaration qui leur semble misogyne : “l’homme est le chef de la femme”. D’autres, en fonction de leur arrière-plan culturel, où l’on confond autorité et domination, applaudissent des deux mains ! Les uns comme les autres ont une lecture déformée de ce texte. L’autorité mentionnée, ici, est celle qui existe au sein de la divinité entre Christ et le Père, autorité empreinte de respect mutuel. L’autorité, telle que Dieu l’exerce, est une autorité qui cherche le bien d’autrui. De même, l’autorité du mari au sein du couple, doit avoir pour objectif le bien des autres, (épouse et enfants). Cette autorité ne cherche ni à dominer, ni à manipuler, ni à rabaisser.

Dans certaines cultures, le mari exerce une domination absolue sur sa femme et ses enfants. L’épouse, culturellement formatée, en arrive à voir cette situation comme normale. Nous sommes loin de la compréhension de l’autorité telle que la Bible l’enseigne. L’autorité, selon l’esprit de l’évangile, doit amener un climat de paix, de liberté, et non de crainte. Or, ceux qui applaudissent des deux mains à la lecture de ce texte, y trouvent un prétexte pour justifier leur manière tyrannique d’exercer l’autorité. Ils pensent être de bons croyants, respectant les Ecritures, alors qu’ils ne sont que des tyrans égoïstes.

Regardez quel genre d’autorité exerce Christ sur l’église ! Il ne l’humilie pas, il ne la méprise pas, il ne la contrôle pas, il ne la manipule pas ; non, il donne sa vie pour elle ! Voilà le genre d’autorité que le chrétien est appelé à exercer au sein de son foyer.

Ne vous laissez pas guider par votre culture, (même si elle contient des valeurs sociales et familiales) mais décidez de comprendre et de vivre l’autorité telle que Dieu la veut, celle qu’exerce Christ sur l’église. Respectez le principe de l’autorité au sein du foyer, selon l’esprit de l’évangile, et non selon la perception de votre arrière-plan culturel et familial. Souvenez-vous que là où l’autorité est domination et contrôle, c’est comme ces régimes totalitaires qui privent leurs peuples de liberté. Cette autorité aliénante détruit l’épanouissement de la femme.

Par contre, là où il y a une autorité bienveillante, faite de respect et de responsabilité, là se développe un climat de confiance favorable au bien-être de chacun.

Ma prière en ce jour :

En tant qu’époux et père, aide-moi Seigneur à exercer une autorité selon ton cœur, une autorité qui édifie et rassure, faite de don de soi et de d’amour. En tant qu’épouse et mère, que je sache favoriser et respecter cette forme d’autorité selon l’esprit de l’évangile. Amen !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire