La bonne main de l’Éternel sera sur nous

Sommaire
La bonne main de l’Éternel sera sur nous

Bonjour Mon ami(e),

“La bonne main de son Dieu étant sur lui, car Esdras avait appliqué son cœur à étudier et à mettre en pratique la loi de l’Éternel, et à enseigner au milieu d’Israël les lois et les ordonnances.” (Esdras 7: 9 /10)

La main de l’Éternel est une expression qui revient neuf fois dans les livres d’Esdras et Néhémie.
“La main de Dieu” indique tout à la fois la faveur (Esdras 7:6; Néhémie 2:8), la force (Esdras 7:28) et la protection (Esdras 8:31), que ce soit sur la vie d’un homme ou d’un peuple.

Esdras le scribe, qui a contribué à reconstruire le temple de Jérusalem, avait sur sa vie la main de Dieu en raison de sa passion pour la Parole de Dieu. Il fut vraiment un homme du livre de Dieu pour son bien et pour celui de son peuple.

En ce qui concerne Néhémie, l’échanson du roi Artaxerxés, qui a reconstruit la muraille de Jérusalem en cinquante-deux jours, la main de Dieu était aussi sur lui car il était un homme de communion avec Dieu. À deux reprises notamment et à l’aube de son action pour le Seigneur, il est indiqué qu’il priait et jeûnait devant le Seigneur, avec sincérité, face à la situation alarmante du peuple et des murailles détruites (Néhémie 1:4 ; 2:4).

Dieu aime donc que l’on prenne sa Parole au sérieux mais aussi que ses enfants le cherchent en prière de tout leur cœur avec foi et persévérance pour des buts bien précis (Jérémie 29:13). Lorsqu’un homme ou une communauté se livrent ainsi à la prière d’intercession, avec dévouement, passion, et à l’apprentissage de ses voies au travers de l’étude la Parole, il n’y a pas de limites à ce que Dieu peut faire par sa main puissante.

Un jour, on demanda au célèbre évangéliste Dwight Moody quel était le plus important, la lecture de la Parole de Dieu ou la prière. Celui-ci répondit par une autre question pleine de bon sens : “qu’est-ce le plus important pour un oiseau, son aile droite ou son aile gauche ? ” À méditer !

Un conseil pour ce jour :

Soyons donc comme ces hommes de Dieu, Esdras et Néhémie, qui aimaient passer du temps dans l’étude de la Parole et la prière fervente afin que, par sa grâce, la bonne main de l’Éternel soit sur nous chaque jour que Dieu nous permettra de vivre.

Yvan CASSAR

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire