La justice selon la loi

Sommaire
La justice selon la loi

Bonjour Mon ami(e),

“En effet, Moïse définit ainsi la justice qui vient de la loi : L’homme qui mettra ces choses en pratique vivra par elles.” ( Romains 10.5)

Comme l’écrit l’apôtre Paul, Dieu a proposé une loi pour que les hommes puissent éventuellement être justifiés au travers de la pratique de cette loi.

En théorie, la loi a pour objectif d’offrir aux hommes un cadre qui leur permette d’établir leur propre justice. C’est comme si Dieu disait : “Veux-tu établir ta propre justice ? Alors, voici la loi qui te rendra juste si tu l’observes totalement : aime Dieu, et aime ton prochain. Ne mens pas, ne dérobes pas, ne convoites pas, honores tes parents, ne tues pas etc. ”

La loi est donc proposée comme moyen d’établir notre propre justice. Mais, cette loi, que met-elle en évidence ? Elle met en évidence notre incapacité à l’accomplir dans sa totalité. Elle met donc en évidence qu’il nous est impossible d’établir notre propre justice. Comme le dit si bien le prophète Esaïe, notre justice est comme un vêtement souillé (Esaïe 64.5).

Avant la venue de la loi, la manière dont Dieu établissait sa justice pouvait paraître arbitraire. Pourquoi a-t-il fait justice à Abraham, à Noé, à Jacob et pas à l’un ou l’autre de leurs contemporains ? Pour que ce préjugé sur Dieu soit aboli, Dieu propose aux hommes d’établir leur propre justice en leur demandant d’observer une loi parfaite, car comme le dit l’Ecriture : “La loi est bonne”.

La loi a été donnée pour nous montrer que seul Dieu a le pouvoir d’établir notre justice, non à cause de notre pratique de la loi (car nous en sommes incapables), mais à cause de la foi que nous mettons dans sa grâce.

Un jour, j’ai été arrêté par des gendarmes car je dépassais la limite de vitesse autorisée. Si j’avais observé la loi sur la limitation de vitesse, j’aurais établi ma propre justice mais j’avais transgressé la loi et la justice aurait voulu que je sois puni. Ce jour là, les gendarmes m’ont fait grâce. La grâce qu’ils m’ont accordée me mettait à l’abri de toute punition. La grâce m’a rendu juste aux yeux de la loi. Ceux qui devaient me punir m’ont justifié par pure grâce.

Dieu agit de la même manière. En nous donnant la loi, il nous montre notre incapacité à établir notre propre justice. Alors que nous transgressons la loi, Dieu nous interpelle et nous dit : “Tu ne pourras jamais être justifié par la loi, alors je te fais grâce à cause du sacrifice de mon fils Jésus.”
Que ce soit avec Noé, Abraham, Jacob… la justice de Dieu s’est exercée sur les socles de sa grâce d’un côté et d’un autre côté sur la réponse de foi que les hommes accordaient à cette grâce.

Une question pour ce jour :

Voulez-vous reconnaître votre incapacité à observer toute la loi de Dieu, et vous confier avec foi dans la grâce qu’il vous offre ?

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire