La liberté d'expression

Sommaire
La liberté d'expression

Bonjour Mon ami(e),

« Accueillez aussi celui dont la foi est timorée et dont les convictions sont mal affermies. Ne le critiquez pas s’il a des scrupules ou des opinions différentes des vôtres. Evitez de faire de vos divergences d’idées un sujet de discussion. » (Romains 14.1) (Traduction Parole Vivante).

La liberté d’expression qui est « la possibilité d’exprimer librement ses opinions sans en être inquiété par autrui » est l’une des premières libertés fondamentales.

Cependant cela ne donne pas le droit de calomnier ou de diffamer qui que ce soit, pas plus, bien sûr, que d’inciter à la haine et au meurtre. La liberté d’expression est donc un antidote à la pensée unique. C’est parce que l’apôtre Paul préconisait cette liberté qu’il a écrit le texte cité plus haut. L’une des raisons de la multiplication des dénominations, c’est cette intolérance vis-à-vis des opinions. L’apôtre Paul après avoir rappelé que Christ doit être au centre de notre vie de croyants dit : « Si vous êtes en quelque point d’un autre avis, Dieu vous éclairera aussi là-dessus » (Philippiens 3.15). Mettre Christ à la première place n’est-ce pas là la quintessence de l’Evangile ? Certes, mais même dans ce cas, Paul préconise le respect et la prière.

Si lorsqu’on exprime une pensée qui sort de la pensée unique, et que l’on devient aussitôt suspect ou dangereux, on est en droit de s’interroger sur la qualité de liberté qui existe dans un groupe. Si l’on vous met à l’écart, que l’on vous considère comme une brebis galeuse et que vous subissez un ostracisme marqué, pour avoir exprimé un avis différent des autres, c’est que la liberté d’expression est muselée. A l’époque de l’inquisition vous risquiez votre vie, aujourd’hui votre vie sera épargnée mais votre honneur sera terni.

Dans le livre de la Genèse nous trouvons une parole prophétique prononcée sur l’un des fils de Jacob : « Nephthali est une biche en liberté ; il profère de belles paroles. » (Genèse 49.21) Cette prophétie établit un lien entre la liberté et la parole. Il est à noter que cette liberté de parole n’a qu’un aspect positif. « Il prononce de belles paroles », la traduction Ostervald dit « d’élégantes paroles ». La liberté de parole, préconisée par cette prophétie, exclue la médisance, les jugements de valeur, la critique acerbe, la diffamation, l’inélégance, l’irrespect.

Dans le livre des Actes, l’apôtre Paul va, dans une certaine circonstance, parler mal au souverain sacrificateur or, dès qu’on lui fait prendre conscience qu’il n’a pas parlé respectueusement, il s’excuse pour les paroles dures qu’il a prononcées. (Actes 23.1-5). Préservez votre liberté de parole, mais toujours dans le respect des uns et des autres.

Ma prière en ce jour :

Garde-moi de critiquer, rejeter, bannir ceux qui expriment des opinions différentes des miennes, que je sache respecter leur liberté de parole comme je désire que ma propre liberté soit respectée. Que cette liberté de parler qui est celle que tu me donnes, soit toujours utilisée dans le respect des personnes et avec la douceur de Christ. Amen !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire