L’horizontalité de l’Église

Sommaire
L’horizontalité de l’Église

Bonjour Mon ami(e),

“Voici les exhortations que j’adresse aux anciens, moi ancien comme eux…paissez le troupeau de Dieu … non comme dominant sur ceux qui vous sont échus en partage, mais en étant les modèles du troupeau… tous dans vos rapports mutuels, revêtez-vous d’humilité” (1 Pierre 5 :1/5).

Il est très important de souligner que celui qui écrit ces choses (l’apôtre Pierre), se place non au sommet d’une pyramide mais au niveau de la base. L’Église n’est pas appelée à être une organisation pyramidale, mais un organisme où le principe de la soumission est réciproque entre tous. L’Église est un lieu où la soumission des uns aux autres doit être vécue selon le modèle que nous donne la trinité.

L’apôtre Pierre rappelle l’importance du bon fonctionnement de cette soumission réciproque. La soumission selon les Écritures, n’est pas à sens unique, elle n’est ni manipulation ni autoritarisme.

L’horizontalité abolit le danger de la pyramidalité (pardon pour ce néologisme). Mais l’horizontalité ne peut être constructive que si la soumission réciproque fonctionne correctement.

L’Église a pour objectif de faire connaître Christ au monde. Or, la meilleure façon de faire connaître Christ c’est que l’Église ne soit pas divisée en une multitude de pyramides placées les unes à côté des autres et fermées aux autres : “À ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples si vous avez de l’amour les uns pour les autres” (Jean 13 :35). La tactique de l’adversaire a été de supprimer l’horizontalité, en créant une multitude de divisions qui sont autant de pyramides. Ne lui laissons pas l’avantage comme le dit l’apôtre Paul : “Afin de ne pas laisser à Satan l’avantage sur nous, car nous n’ignorons pas ses desseins” (2 Corinthiens 2 :11).

La stratégie que Dieu veut que nous développions c’est de combattre l’adversaire et non de nous combattre nous-mêmes : “Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez détruits les uns par les autres” (Galates 5 :15). Comme cela a été dit avec tristesse et aussi un certain réalisme : «l’Église est la seule armée qui achève ses blessés”. Développons une stratégie efficace, celle du pardon et de la miséricorde, dans le respect de la diversité.

Une prière pour ce jour :

Il est difficile de renverser les pyramides déjà en place, mais il est possible de développer l’horizontalité dans l’acceptation de ministères confirmés qui s’exercent dans la transversalité. Prions pour cela.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire