Penser et agir

Sommaire
Penser et agir

Bonjour Mon ami(e),

“Elle pense à un champ, et elle l’acquiert” (Proverbes 31.16).

Ce qui est souligné, dans le caractère de cette femme vertueuse, c’est qu’elle pense à des objectifs à atteindre, et qu’ensuite elle se donne les moyens matériels de les atteindre.

Dans son roman “Les misérables”, Victor Hugo a écrit : “penser, c’est agir”. Malheureusement, il arrive parfois, que certains ne font que penser à une multitude de choses intéressantes à faire, sans jamais agir. Il n’y a pas d’opposition entre le fait de penser et celui d’agir, mais une suite logique.

Combien de fois nous avons été encouragés à réfléchir avant d’agir. Pourquoi ? Parce qu’il est important de bien peser les conséquences de nos choix avant d’agir. Au sujet de cette femme vertueuse, nous voyons qu’elle a pris le temps de penser avant d’agir, et une fois qu’elle a bien pensé à cet objectif, elle est entrée en action.

Lorsque l’apôtre Paul écrit aux Philippiens, il leur dit : “J’ai éprouvé une grande joie dans le Seigneur de ce que vous avez pu enfin renouveler l’expression de vos sentiments pour moi ; vous y pensiez bien, mais l’occasion vous manquait” (Philippiens 4.10).

Les Philippiens avaient pensé, qu’il serait bien de donner une offrande à l’apôtre, mais ils ne se sont pas contentés d’y penser seulement ; ils ont effectivement donné cette offrande dès que cela fut possible. Ils y ont pensé, et ensuite ils l’ont fait.

Quelques ampoules de la salle de réunion étaient grillées, un frère me dit : “Je pense que ce serait bien de remplacer ces ampoules”. Je lui ai répondu : “C’est bien d’y avoir pensé, tu n’as plus qu’à le faire”. A la réunion suivante, toutes les ampoules éclairaient la salle. Il y avait pensé et il l’a fait !

Êtes-vous enclins à penser aux choses sans jamais les faire, comme par exemple : penser à témoigner à vos voisins, penser à tendre la main aux malheureux, penser à leur donner aide et secours, penser à visiter les malades, penser à dire : “Je t’aime” à ses enfants, à son épouse, à son compagnon etc.
Penser et y penser toujours, sans jamais le faire, c’est non seulement inutile, mais c’est également démoralisant et culpabilisateur.
Penser sans agir, c’est rêver, c’est se donner l’illusion que l’on fait quelque chose. A contrario, agir sans réfléchir, c’est prendre le risque de ne pas pouvoir atteindre ses objectifs. Penser et agir doivent s’enchaîner harmonieusement.

Un conseil pour ce jour :
Pour que vos pensées deviennent utiles, commencez à faire ces petites choses auxquelles vous pensez depuis longtemps sans jamais les avoir faites. Suivez l’exemple de cette femme vertueuse : “Elle pense, et elle agit”. Elle n’attend pas que quelqu’un d’autre fasse ce à quoi elle a pensé.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire