Personne n’est infaillible

Sommaire
Personne n’est infaillible

Bonjour Mon ami(e),

“Pierre lui répondit : Tu es le Christ” (Marc 8 :29).

Pierre, inspiré par le Saint Esprit va faire une confession concernant Jésus, différente de celle des autres disciples.
Les opinions sur Jésus étaient très diverses. Certains pensaient qu’il était Elie réincarné, ou Jean-Baptiste ressuscité, ou encore un autre prophète revenu à la vie, mais la déclaration de Pierre est extraordinaire : “Tu es le Messie”. Cette proclamation est consécutive à une révélation spéciale.
Les hommes de notre temps peuvent avoir toutes sortes d’opinions sur Jésus. Certains le voient comme un révolutionnaire, d’autres comme un prophète etc. Mais la révélation exacte de qui est Jésus, ne peut provenir que d’un miracle provenant de la grâce de Dieu dans nos vies.

Pierre a reçu cette révélation, et il la partage avec conviction.
Cependant, trois versets plus loin, Jésus va reprendre Pierre par ces mots : “Arrière de moi, Satan !” (Marc 8 :33)
Après avoir fait une déclaration extraordinaire, inspirée par l’Esprit de Dieu, Pierre va prononcer des paroles tellement éloignées du plan de Dieu pour Jésus, que ce dernier y décèle une ruse du diable pour le détourner de la croix.

Que s’est-il passé ?
Autant Pierre a été réceptif à la révélation du Saint Esprit, autant il a été perméable à ses émotions purement humaines. Ne lui jetons pas la pierre, nous ne sommes pas plus infaillibles que lui. Son attitude nous rappelle que nous sommes capables du meilleur, lorsque l’Esprit de Dieu agit en nous, comme du pire, lorsque nous agissons selon nos propres sentiments, nos élans charnels, nos émotions.

Nous avons besoin de nous souvenir que seule la grâce est capable de nous préserver de tout égarement. Ne vous croyez pas infaillible ! Vous, et moi, sommes de la même nature que Pierre. Lorsque nous nous éloignons du terrain de la grâce pour marcher sur le terrain de nos efforts, de nos mérites, de nos émotions, nous sommes plus que jamais vulnérables. C’est à ce moment précis que nous pouvons descendre plus vite que nous sommes montés !
C’est ce que rappelait Paul aux Corinthiens : “Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber !” (1 Corinthiens 10.12).

Une prière en ce jour :

Seigneur, conscient de mes limites, sachant que je suis vulnérable et faillible, je veux abandonner toute suffisance, et me réfugier en ta grâce. Que ton Esprit me donne la force de bien faire, la capacité de discerner, la garantie de tenir ferme, la sagesse qui vient d’en-haut. Amen !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire