Pierres écroulées

Sommaire
Pierres écroulées

Bonjour Mon ami(e),

“Je suis passé près du champ d’un paresseux […] et le mur de pierre était écroulé” (Proverbes 24.30/31).

Lorsqu’il se produit de terribles inondations, en France ou ailleurs, elles provoquent de nombreux éboulements, et glissements de terrain, qui renversent de nombreux murs de pierre. Ces murs n’étaient pas faits pour résister à de telles catastrophes, et ils se sont écroulés. Dans le texte de Job, l’origine de l’écroulement est ailleurs. Il provient d’un manque d’entretien. Celui qui devait veiller sur ce mur était un paresseux. Sa paresse est à l’origine de cet effondrement. Comment cela est-il arrivé ?
Un jour, cet homme a vu une petite plante pousser entre deux pierres, mais comme il était paresseux, il n’a pas arraché cette plante. Les jours ont passé et la plante a enfoncé ses racines entre les pierres, les écartant les unes des autres. Cela est arrivé en divers endroits du mur, et comme il était paresseux, il a laissé toutes ces plantes grandir, il ne les a pas enlevées. En divers endroits, les pierres de plus en plus écartées les unes des autres ont commencé à tomber. Encore une fois, sa paresse l’a empêché de ramasser ces pierres pour les remettre en place. Les pierres écroulées sont restées à terre, puis d’autres pierres écroulées sont venues les rejoindre.

Ce mur peut représenter l’ensemble des croyants d’une Église locale. Dans ce cas, il est évident que le but de l’ennemi, c’est de semer des semences de discorde ou de fausses doctrines, ou de rivalités, qui en grandissant vont éloigner les croyants les uns des autres. Ceci va entraîner certains croyants à se séparer de la communion fraternelle. C’est pourquoi, il nous est recommandé de veiller les uns sur les autres : “Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu ; à ce qu’aucune racine d’amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n’en soient infectés” (Hébreux 12.15).

La négligence, la paresse spirituelle, peuvent être à l’origine de certains écroulements. Laisser se développer des germes de zizanie sans travailler à réconcilier les uns avec les autres, ne pas œuvrer avec amour pour préserver la communion fraternelle comme le recommande l’apôtre Pierre : “Faites tous vos efforts pour joindre à votre foi… l’amour fraternel…” (2 Pierre 1:5/7), peuvent être la cause de ce que certaines pierres s’écroulent et que personne ne soit là pour les relever.

Ma prière en ce jour :

Seigneur, conscient de ma responsabilité envers mes frères, je veux veiller à ce qu’aucune mauvaise herbe ne vienne développer ses racines entre moi et eux. Sans la moindre négligence, je veux être prompt à arracher ces petites plantes d’amertume qui veulent prendre racine en moi. Aide-moi à travailler sans relâche, à préserver la communion fraternelle, et à travailler à relever les pierres qui se sont détachées de la muraille.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire