Que l’Éternel te donne la paix

Sommaire
Que l’Éternel te donne la paix

Bonjour Mon ami(e),

“Que l’Éternel tourne sa face vers toi, et qu’il te donne la paix.” (Nombres 6.26)

Nelson Mandela, qui fut prix Nobel de la paix, a dit : “Pour faire la paix avec un ennemi, on doit travailler avec cet ennemi, et cet ennemi devient votre associé”. En s’opposant au régime d’apartheid qui gangrénait la société Sud-Africaine, Nelson Mandela s’était attiré l’inimitié des blancs, il fut leur ennemi, mais un jour l’opportunité lui fut offerte de travailler avec ses ennemis d’hier, et la paix put être préservée dans le pays.

La bénédiction, citée au début de cette pensée, devait être prononcée par Aaron et ses descendants, sur les enfants d’Israël. Il y a dans cette bénédiction une première partie sur laquelle je vous invite à réfléchir : “Que l’Eternel tourne sa face vers toi”.
Cette expression est à mettre en parallèle avec une autre, assez fréquente dans la Bible : “Je tournerai ma face contre vous…” (Lévitique 26.17)
Dans cette dernière expression, Dieu montre son opposition envers l’homme, alors que dans la première proposition, Dieu montre qu’il vient vers l’homme pour le bénir, en lui apportant un message de paix et de réconciliation.

Tourner sa face vers, c’est une attitude positive, une attitude de paix. Tourner sa face contre, c’est une attitude négative, une attitude d’opposition. Dieu veut rappeler par cette bénédiction, qu’il adopte une attitude de paix envers les hommes. Dieu n’est pas contre vous, il est pour vous, il veut qu’une relation de paix existe entre lui et vous.
Vous, comme moi, étions ennemis de Dieu par nos péchés, mais Dieu désire que les ennemis d’hier fassent la paix : “Et vous, qui étiez autrefois étrangers et ennemis par vos pensées et par vos mauvaises œuvres, il vous a maintenant réconciliés.” (Colossiens 1.21)

Voyez Saul de Tarse, celui qui persécute les croyants, Dieu tourne sa face vers lui, et il lui apporte un message de paix et de bénédiction au travers d’un disciple nommé Ananias. Dieu va travailler avec Saul de Tarse. Il va l’associer à son œuvre, et faire la paix avec lui. Celle-ci remplira désormais la vie de cet homme.
Dieu veut vous bénir avec sa paix : “Qu’il te donne sa paix” ! Permettez-moi de souligner que la paix est un cadeau qu’il offre. Elle ne se mérite pas, elle se reçoit. Prenez cette paix qu’il vous donne.

Ma prière en ce jour :

Merci Seigneur de ce que tu ne viens pas vers moi avec le châtiment que méritent mes fautes. Tu viens vers moi avec un merveilleux cadeau : Ta paix ! Je prends cette paix, non seulement pour que je sois en paix avec toi, mais pour que je sois, avec toi, un artisan de paix. Amen !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire