Une virgule qui change tout !

Sommaire
Une virgule qui change tout !

Bonjour Mon ami(e),

« Grâces soient rendues à Dieu pour son don merveilleux ! » (2 Corinthiens 9.15)

Un homme avait été condamné à une lourde peine de prison. Il constitua un dossier pour implorer grâce auprès du roi. Mais il avait peu de chances d’aboutir, car le ministre de la justice avait écrit sur le dossier : « Grâce impossible, qu’il reste en prison. »

Heureusement, ce roi était très bon. Il se contenta de déplacer la virgule : « Grâce, impossible qu’il reste en prison. » Et le prisonnier fut libéré !

Nous avions, nous aussi, un « casier judiciaire chargé ». On aurait pu noter dessus : « Pécheur, grâce impossible, mérite d’être condamné à rester séparé de Dieu pour toujours. » Mais notre Roi clément a déplacé la virgule. Cela lui a coûté très cher – la vie de son précieux Fils, notre Seigneur Jésus-Christ – mais il n’a pas hésité à le faire par amour et compassion pour chacun de nous.

Nous-mêmes, comment réagissons-nous vis-à-vis de ceux qui nous entourent ? Avons-nous à l’esprit de « lourds dossiers » sur nos proches ? Déclarons-nous à la moindre occasion qu’ils doivent rester prisonniers de notre rancune à jamais ? Gardons-nous en mémoire tous les torts qu’ils nous ont faits pour les leur rappeler sans cesse dès que nous sommes énervés ? Et si nous déplacions la virgule, à l’image de notre Roi ?

Ma prière de ce jour

Seigneur, je ne veux jamais m’habituer à ta grâce. Je désire m’émerveiller face au don de ta vie sur la croix comme si c’était la première fois que j’en entendais parler. Cela m’aidera à ne plus garder rancune envers ceux qui me font du tort. Aide-moi à « déplacer les virgules » comme tu l’as fait toi-même ! Amen.

Aline Neuhauser

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire